Publicité
Publicité : Ordival 94
Politique locale | Maisons-Alfort | 01/06/2015
Réagir Par

L’élu PS accuse Maisons-Alfort de favoritisme envers Bygmalion

L’élu PS accuse Maisons-Alfort de favoritisme envers Bygmalion
Publicité

TGI-CréteilPrésident du groupe PS de Maisons-Alfort, Xavier Cohard a écrit a procureur de la République de Créteil ce jeudi 28 mai pour porter son attention sur les achats de prestations de communication municipale 2013 par la ville à une filiale de Bygmalion, objet d’une affaire politico-judiciaire.

L’affaire Bygmalion, du nom d’une agence de communication créée en 2008 par deux proches de Jean-François Copé, Bastien Millot et Guy Alvez, et qui a été mise en liquidation judicaire fin 2014, a défrayé la chronique depuis 2013 en raison de soupçons de surfacturations pour financer l’UMP, donnant lieu notamment à l’ouverture d’une information judiciaire contre X du parquet de Paris en juin 2014, pour faux et usage de faux, abus de confiance, tentative d’escroquerie et complicité et recel de ces délits. Les soupçons autour de la transparence en affaires de cette agence et de ses filiales ont aussi généré des répliques locales. Ainsi le parquet de Créteil a-il ouvert une enquête préliminaire au printemps 2013 à propos du passage d’un marché à Idéepole, filiale de Bygmalion, de 330 000 euros de communication municipale, dont près de 250 000 euros ne correspondraient pas à des dépenses réelles.

Ce jeudi 28 mai, le président du groupe PS de Maisons-Alfort, Xavier Cohard, a adressé un courrier au procureur de la République pour attirer son attention sur le marché passé à Idéepôle par la ville concernant la réalisation de ses magazines municipaux de l’année 2013. Selon l’élu d’opposition, le marché aurait dû être attribué à une autre société dont les prestations étaient moins chères, en respectant le cahier des charges qui avait été fixé. Le président du groupe PS évalue le manque à gagner financier à  « 12 659 euros par an, soit une économie de 36,9% par rapport aux sommes versées ». Les prestations, elles, ont bien eu lieu.

Faisant référence à un article de Médiapart de mars 2014, l’élu d’opposition déclare dans un communiqué que « la nomination de Michel Herbillon au secrétariat général de l’UMP pourrait être la contrepartie de l’octroi de ce marché à la société Idéepole » tout en indiquant que « ce point n’a pas pu être vérifié par les élus.« 

L’élu a également adressé le dossier à l’association Anticor.

Du côté de la mairie de Maisons-Alfort, on indique ne pas être au courant de cette lettre au procureur. Le courrier a en effet été adressé ce jeudi 28 mai au TGI de Créteil, selon Xavier Cohard.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour L’élu PS accuse Maisons-Alfort de favoritisme envers Bygmalion
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi