Publicité
Publicité: Jeux du Val de Marne - 1er au 16 Juin 2019
Manifestation | Paris | 23/01/2015
Réagir Par

Les collecteurs de la Sita Vitry-sur-Seine déchargent leurs maux à Paris

Publicité

CGT SitaEn grève depuis maintenant un mois, les collecteurs  de verre de la Sita Vitry-sur-Seine, qui  interviennent dans plusieurs arrondissements parisiens, ont manifesté devant la mairie de Paris ce jeudi 22 janvier à midi, soutenus par  la CGT, des élus et des délégués syndicaux d'autres entreprises.

« La direction a décrété qu’un chauffeur pouvait travailler avec un seul rippeur (ndlr : ébouer qui prend les bacs et les accroche à la benne), et non deux comme en temps normal dans les onze autres entreprises de collectes existantes à Paris. En supprimer un, c’est alourdir considérablement la charge du travail de l’employé restant. Les surcharges s’élèvent à 500 litres par personne alors qu’elles ne devraient pas dépasser 350 litres. C’est SITAde l’esclavage moderne« , confie Mohammed Bennacer,  délégué du personnel.« Pour compenser l’absence d’un deuxième rippeur, la direction propose une prime de qualité compensatoire mais cela ne suffit pas. La moitié du personnel est en contrat intérimaire de six mois non-renouvelables. Tous les avantages liés à l’ancienneté sont ainsi balayés d’un revers de main. De plus, les camions bennes datent de 2002 et ne sont plus du tout adaptés à la circulation urbaine, tant sur la vétusté des équipements mettant en péril la sécurité des salariés, que sur le danger sanitaire que représentent ces camions extrêmement polluants », poursuit un manifestant.

Les grévistes se plaignent aussi d’accidents de travail plus fréquents et  d’arrêts qui se prolongent au point que les salariés sont déclassés. « J’en suis à mon troisième arrêt de travail » témoigne un salarié.

En signe de solidarité, plusieurs délégations syndicales, notamment de la RATP, ont prévu de donner un coup de pouce financier aux grévistes pour soutenir leur mouvement.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags CGT, Entreprises, , Mairie de Paris, Vitry-sur-Seine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi