Politique locale | Villejuif | 02/06/2015
Réagir Par

Les députés au secours de la place Georges Marchais à Villejuif

Publicité

Plaque Georges MarchaisSix députés dont le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone et des parlementaires de toutes tendances politiques, ont écrit au maire de Villejuif pour lui demander de revenir sur la débaptisation du parvis Georges Marchais voté fin 2014.

Inauguré en mai 2013 devant le bâtiment Villejuif BioPark, sous la mandature de la maire PCF Claudine Cordillot, le Parvis Georges Marchais, du nom de l’ancien premier secrétaire du PCF (de 1972 à 1994) et député de la circonscription,

a été débaptisé fin 2014 (la décision a été prise en Conseil municipal mais pas encore exécutée) par la nouvelle municipalité menée par Franck Le Bohellec (Républicains).

Un changement de nom, au profit d’un professeur cancérologue, Georges Mathé, qui a suscité la polémique en ville, pas seulement au sein du PCF. En décembre, une manifestation a mobilisé plusieurs centaines de personnes, y compris des élus UDI et des parlementaires PCF, PS… ainsi que la famille de Georges Marchais. Aujourd’hui, l’affaire est en justice, la famille de Georges Marchais a déposé un recours au Tribunal administratif en février 2015. La famille de Gorges Mathé même, a demandé à ne pas opposer les deux personnalités qui se connaissaient et s’appréciaient. Jusqu’à présent, la ville n’a toutefois pas changé d’avis, même si elle n’a pas encore officiellement retiré la plaque. Alain Lipietz, membre de la majorité municipale, a même défendu cette débaptisation en évoquant les prises de position de l’ancien responsable du parti communiste.

 

 

Manifestation Parvis Georges Marchais

Le 12 mai dernier, six députés, à commencer par le président de l’Assemblée nationale lui-même, Claude Bartolone (PS), Alain Bocquet (PCF), Bernard Debré (Républicains), Noël Mamère (EELV), Roger-Gérard Schwartzenberg (PRG) et André Santini (UDI) ont écrit au maire de la ville pour lui demander de revenir sur sa position. Le contenu a été rendu public aujourd’hui.

« Lors du Conseil municipal du 17/12/ 2014, la majorité municipale a decidé d’honorer la mémoire de Georges Mathé, éminent scientifique, resistant et gaulliste, aux dépens de la mémoire de Georges Marchais, député du Val-de-Marne durant 24 ans. Cette decision qui revient à opposer ces deux personnalités qui ont marqué l’histoire, scientifique et politique, de notre pays est illégitime. D’autant que Georges Mathé et Georges Marchais ont, ensemble, travaillé pour développer la recherche médicale contre le cancer à Villejuif et faire de Paul Brousse ce grand hôpital reconnu pour sa recherche de pointe et la qualité de ses soins, motivent les parlementaires. Notre tradition républicaine d ‘honorer après leur disparition les élus de la Nation qui ont marqué la politique de notre pays ne peut être bafouée au nom de l ‘adversité politique. Que l’on partage ou non les combats de Georges Marchais, nous considérons la décision de débaptiser la place éponyme inconvenante tant elle porte atteinte a l’esprit républicain et au respect dû à la mémoire de ce parlementaire d’envergure nationale qui a marqué de son empreinte la ville de Villejuif, poursuivent les élus.  C ‘est pourquoi, ensemble et au-delà de nos différences politiques , nous vous demandons de revenir sur cette délibération. La dignité de la vie publique impose d’honorer ces deux personnalités dans un esprit de rassemblement de toutes les sensibilités françaises et non de division« , concluent les six hommes.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

16 commentaires pour Les députés au secours de la place Georges Marchais à Villejuif
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi