Publicité
Publicité : Ordival 94
Education | Ormesson-sur-Marne | 10/03/2015
Réagir Par

Les écoliers d’Ormesson apprennent à gérer leur argent avec un banquier

Les écoliers d’Ormesson apprennent à gérer leur argent avec un banquier
Publicité

Jeux-banque-école-ormessonVaut-il mieux prendre le sandwich à la carte ou la formule avec boisson, combien d’intérêts faut-il payer sur un prêt de 2 000 euros?  C’est à ce type de questions qu’ont répondu plusieurs classes des écoles Anatole France et André Le Nôtre d’Ormesson-sur-Marne,  coachées par un banquier dans le cadre d’une opération organisée par la Fédération française des banques.

Répartis en équipe de 4 à 6 personnes, les élèves, encadrés par leur enseignante et une banquière, se sont vite prêtés au jeu. On lance les dés, pioche une carte question, calcule… « C’était pas mal ! On a appris des choses qui nous seront pratiques. On n’est que des enfants, c’est bien d’être guidé par un banquier » lance Jessica, en CM2.

Voir aussi la réaction de la FCPE et des syndicats enseignants

[caption id="attachment_79891" align="alignnone" width="445"]Les élèves sont encadrés par un banquier et leur enseignant Les élèves sont encadrés par  leur enseignant et un banquier[/caption]

Une sorte de Monopoly  adapté aux réalités du quotidien. Au lieu d’acheter la rue de la Paix, on se plonge dans les dilemmes de la consommation courante, formule ou à la carte, marques ou premier prix… « Nous souhaitons aider les enfants à se familiariser avec les mécanismes bancaires ordinaires, simples, sans entrer dans le détail, motive Elodie, qui travaille dans une grande banque française depuis 2012. C’est important de comprendre que lorsqu’on veut s’offrir quelque chose, on doit parfois patienter, ou encore que lorsqu’on nous prête de l’argent, il doit être rendu, même à ses parents » estime-t-elle. Un moyen également de communiquer sur le rôle des banques et de valoriser leur image dès le plus jeune âge.

Lire aussi article précédent détaillant le principe du jeu et les questions-réponses.

Elodie-banque-ecole-ormesson

« Finalement, j’ai aussi appris beaucoup de choses. Mais peut-être que certains problèmes posés devraient être simplifiés pour les élèves les plus jeunes , commente Valérie  Verroye, qui enseigne depuis presque 15 ans à André Le Nôtre. Deux fois par an, ça serait vraiment bien« 

Marie-Carole-Ciuntu-Banque-Ecole-Ormesson

Les classes d’Anatole France et d’André Le Nôtre font partie d’un panel de 40 classes sélectionnées pour participer à cette expérience pilote de la Fédération bancaire française, organisme qui défend les positions des banques du pays. Une expérience également menée dans d’autres pays dans le cadre de la Semaine de l’argent organisée par la Fédération des banques européennes. La maire UMP d’Ormesson-sur-Marne, Marie-Christine Ségui,  s’est pour sa part réjouie que cette expérience « qui existe déjà en Europe arrive en France par Ormesson.« 

Originale, la formule semble avoir donné satisfaction à la majorité des participants. Un parent d’élève semblait cependant dubitatif à la fin des cours. « Ne devrait-on pas se concentrer sur l’essentiel? Il faut déjà savoir bien compter avant de penser à s’endetter…« 

Lire aussi article précédent détaillant le principe du jeu et les questions-réponses.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

6 commentaires pour Les écoliers d’Ormesson apprennent à gérer leur argent avec un banquier
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi