Gouvernance | |
Réagir Par

Les élus communistes veulent trois territoires dans le Val-de-Marne

Les élus communistes veulent trois territoires dans le Val-de-Marne

3 territoires Val de MarneA l’exception des maires de Chevilly-Larue et de Bonneuil-sur-Marne, tous les édiles PCF du Val-de-Marne ainsi que le président du Conseil départemental*, ont cosigné un communiqué commun pour affirmer leurs préférences concernant le découpage des futurs conseils de territoire.

Rappelant en préambule leur souhait d’une métropole “coopérative”, “polycentrique” et “démocratique”, qui lutte contre les “inégalités insoutenables allant de l’extrême richesse à l’extrême pauvreté” au sein du territoire et réponde d’abord aux besoins de l’ensemble de la population en matière de “logement, travail, environnement, transports, éducation, culture, sport…”, en s’appuyant sur les échelons existants que sont les communes et le département, les élus communistes proposent un découpage en trois territoires.

Le PCF veut Valenton dans le territoire Ouest

A l’ouest, les élus s’accordent sur un grand territoire reprenant le périmètre de l’OIN Orly Seine Amont sans Alfortville (membre de l’agglo Plaine centrale) et recouvrirait à la fois les intercommunalités Seine Amont, avec Valenton, Val-de-Bièvre et Grand Orly, sans l’Essonne. “Nous sommes favorables au rattachement de Valenton qui appartient à l’OIN et qui a demandé son adhésion à la communauté d’agglomération de Seine-Amont et opposés à son rattachement à un autre territoire”, insistent les élus, qui veulent également préserver les limites départementales et ne pas intégrer les communes de l’Essonne.

Véto à l’Essonne mais pas à la Seine-Saint-Denis

“Dans le même esprit, au nord-est, nous sommes favorables à un territoire situé dans les limites actuelles de l’ACTEP s’appuyant notamment sur les deux CDT”, poursuivent les élus, sans exclure cette fois nommément les communes de Seine-Saint-Denis figurant dans ces CDT. Parmi, les cosignataires en effet, les maires de Champigny et Fontenay font partie de l’Actep qui a pris position à l’unanimité pour un territoire englobant ses 14 communes, y compris les 3 de Seine-Saint-Denis : Rosny, Neuilly-sur-Marne et Neuilly-Plaisance.

Pas de position concernant Maisons-Alfort

Au centre et au sud-est, nous sommes favorables à l’émergence d’un territoire situé autour des communautés d’agglomération de la Plaine Centrale, du Haut Val-de-Marne et de la communauté de commune du Plateau Briard”, indiquent enfin les élus, sans aborder spécifiquement la question de Maisons-Alfort, qui fait partie des points litigieux avec Valenton.

“Nous ne saurions imaginer que le préfet de région et le gouvernement ne donnent pas suite à la volonté largement partagée de voir la définition des périmètres des territoires respecter les cohérences et projets locaux. La métropole et ses territoires ne pourront exister sans les populations qui les animent ni trouver leur légitimité sans un large consensus”, concluent les maires et le président-sénateur du Conseil départemental.

Bonneuil et Chevilly ne signent pas

Les maires de Bonneuil-sur-Marne, qui voulait que le territoire central soit rattaché à Seine-Amont, et de Chevilly-Larue, qui défend un Grand Orly, n’ont pas co-signé.

*liste des signataires
Dominique Adenot, maire de Champigny-sur-Marne
Sylvie Altman, maire de Villeneuve-Saint-Georges
Françoise Baud, maire de Valenton
Philippe Bouyssou, maire d’Ivry-sur-Seine
Christian Favier, président du conseil départemental du Val-de-Marne
Didier Guillaume, maire de Choisy-le-Roi
Jean-Claude Kennedy, maire de Vitry-sur-Seine
Michel Leprêtre, président de la communauté d’agglomération Seine-Amont
Patricia Tordjman, maire de Gentilly
François Voguet, maire de Fontenay-sous-Bois

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags
Cet article est publié dans
Un commentaire pour Les élus communistes veulent trois territoires dans le Val-de-Marne

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Ajouter une photo
Ajouter une photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.