Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Boissy-Saint-Léger | 23/06/2015
Réagir Par

Les élus exclus créent leur propre commission à Boissy-Saint-Léger

Les élus exclus créent leur propre commission à Boissy-Saint-Léger
Publicité

Boissy AvenirLe Conseil municipal de Boissy-Saint-Léger du 16 juin a acté la constitution du groupe indépendant, Boissy Avenir, en excluant ses membres des différentes commissions municipales et organismes extérieurs dont ils étaient membres.

Pour rappel, ce groupe est constitué de Nicolas Georges, directeur de cabinet durant la mandature 2008-2014, Thérèse Lefèvre, tous deux exclus du PS au mois de mai suite à cette prise de distance, et de Christian Larger (EELV). La création de ce groupe faisait suite à une crise au sein de la majorité municipale en février dernier, dans le double contexte d’un mouvement social des agents municipaux et de la plainte déposée par le maire PS, Régis Charbonnier, assortie d’une perquisition à domicile, contre l’ancienne directrice des services démissionnaire.

« Ce vote a été la démonstration d’une crise d’autorité du maire, qui, en plus d’affirmer son autocratie, a offert le spectacle d’une majorité une nouvelle fois affaiblie par son obligation de suivre et parfois jusqu’à l’absurde. Nous avons contesté pendant le conseil ces délibérations, tant sur l’aspect politique que légal« , réagissent les intéressés qui ne souhaitent toutefois pas donner une suite juridique à ces exclusions. « Outre la stérilité de ce conflit, ce serait pour nous, mais aussi pour le maire, sa majorité, son administration, une débauche d’énergie, de temps, d’argent, et surtout un spectacle affligeant d’élus s’affrontant au lieu de s’occuper des affaires de la ville« , s’expliquent les élus désormais dans l’opposition.

A défaut de faire partir d’une commission municipale, les trois élus ont décidé de créer leur propre commission, « extra-municipale« , la Commission boisséenne pour l’avenir de la démocratie dans notre ville. « Cette commission sera ouverte à toutes celles et tous ceux, y compris d’autres élus, de l’opposition ou de la majorité, qui veulent débattre des affaires de Boissy-Saint-Léger« , invitent les trois compères qui signent avec une affiche Wanted à la western dénonçant leur exclusion et présentant la silhouette du maire dans le rôle du suspect.

 

 

wanted boissy avenir

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Les élus exclus créent leur propre commission à Boissy-Saint-Léger
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi