Municipales | Accueil Val de Marne (94) Choisy-le-Roi | 11/05/2015
Réagir Par

Les municipales de Choisy, Champigny, Villeneuve au Conseil d’Etat

Les municipales de Choisy, Champigny, Villeneuve au Conseil d’Etat
Publicité

JusticeLe Conseil d’Etat se penchera ce mardi 12 mai sur plusieurs recours concernant les élections municipales 2014 à Choisy-le-Roi, Champigny-sur-Marne, Villeneuve-le-Roi.

A Choisy-le-Roi, Tonino Panetta, conseiller d’opposition UMP a été débouté de son recours contre le maire PCF Didier Guillaume en octobre 2014, et décidé de faire appel. « Une trentaine d’irrégularités ont été constatées comme de l’affichage illégal ou l’envoi d’une lettre annonçant une augmentation aux personnels de catégorie C juste avant le scrutin et j’ai été très étonné de la décision du Tribunal administratif. Je sais que le Conseil d’Etat suit la décision du Tribunal administratif dans la majorité des cas mais je souhaitais aller jusqu’au bout par détermination, pour dénoncer cette puissance de communication disproportionnée qu’ont les majorités sortantes« , insiste le conseiller d’opposition.

A Champigny-sur-Marne, Laurent Jeanne, conseiller d’opposition UMP, a également été débouté à l’automne dernier dans son recours contre la présentation des candidats du Front National, reprochant à ces derniers d’avoir inscrit des candidats contre leur gré. Des plaintes ont également été déposées au pénal par les personnes concernées, qui ont été classées sans suite.

A Villeneuve-le-Roi, le Conseil d’Etat examinera le recours de Béatrice Bidoux, colistière  de Daniel Guérin (liste PS- PRC) contre le maire UMP Didier Gonzales à propos du paramétrage des machines à voter, non effectué devant les candidats. « Je ne me fais guère d’illusion sur les conclusions qui seront rendues au regard de l’écart de voix. Mais, il était nécessaire d’aller au bout du contentieux afin de pouvoir ensuite interpeller le gouvernement afin d’exiger qu’il applique la seule bonne solution : l’interdiction des machines à voter tant que toutes les garanties ne seront pas apportées sur leur sécurisation. Je note d’ailleurs que deux propositions de lois ont déjà été déposées en ce sens : l’une au Sénat par une élu PS, l’autre à l’Assemblée nationale par un élu de droite », indique Béatrice Bidoux.

 

 

Les affaires seront discutées dans la matinée ce mardi 12 mai, avant mise en délibération pour une quinzaine de jours.

Aucune date n’a en revanche encore été fixée concernant l’examen du recours de membres  la liste FN-DVD contre l’élection de la maire PCF Villeneuve-Saint-Georges Sylvie Altman.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
2 commentaires pour Les municipales de Choisy, Champigny, Villeneuve au Conseil d’Etat
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi