Société | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 20/10/2015
Réagir Par

Le schéma d’accueil de gens du voyage en Val-de-Marne fait polémique

Le schéma d’accueil de gens du voyage en Val-de-Marne fait polémique
Publicité

La discussion sur le projet de schéma départemental d’aires d’accueil de gens du voyage en Val-de-Marne pour la période 2016-2020 a suscité un débat animé entre les élus lors de la séance plénière du Conseil ce lundi 19 octobre. Le point de crispation : les aires de grand passage.

Pour rappel du contexte, le précédent schéma, approuvé en 2003 et annulé en 2007, prévoyait 450 places dans l’ensemble du département mais seulement 71 ont été réalisées, réparties sur trois aires à Créteil  (30 places rue du pasteur Vallery-Radot), Vitry-sur-Seine (24 places rue du général Malleret-Joinville) et Villeneuve-St-Georges (17 places rue de la Fontaine St Martin)qui partage son équipement avec la ville de Crosne (Essonne). D’autres terrains privés accueillent des caravanes. Selon un diagnostic établi par le cabinet Le Frêne, il a été comptabilisé 355 caravanes d’itinérants dans le département (y compris les 71 caravanes dans les aires d’accueil),  858 caravanes de ménages sédentaires dans des terrains privés ou collectifs, dont plus de 700 rien qu’à Villeneuve-Saint-Georges et 260 caravanes de grand passage.

355 places à répartir

Il faut en effet distinguer les accueils longs, avec des populations de plus en plus sédentaires, et les passages de quelques semaines, souvent l’été, sous forme de rassemblement plus important. Le schéma doit donc à la fois prévoir des aires d’accueil pour semi-sédentaires, réparties sur l’ensemble du territoire et proposant quelques places à chaque fois, et les aires de grand passage capables de recevoir des dizaines de caravanes pour quelques semaines. Le nouveau projet de schéma envisage ainsi 355 places dans des aires d’accueil, en plus des terrains privés, pour les caravanes semi-sédentaires, à répartir entre toutes les communes de plus de 5000 habitants en proportion de leur superficie et population (moyenne des deux prorata). Voir ci-dessous le tableau de répartition du nombre de places à mettre en oeuvre par commune.

A lire aussi : Nouveau recours d’élus riverains contre l’aire d’accueil du bois de Vincennes

 

 

Personne ne veut des aires de grand passage

Le projet prévoit également de 1 à 3 aires de de grand passage qui fonctionneraient en alternance, pour éviter que ce soit toujours la même ville qui accueille chaque année les grands rassemblements. Ces aires devront disposer d’au moins deux hectares pour accueillir entre 50 à 150 caravanes. Actuellement, ces aires officielles n’existent pas et les gens du voyage investissent le plus souvent des parcs ou des terrains sans autorisation et sans que rien n’ait pu être anticipé (gestion des ordures, accès à l’eau, respect des activités existantes sur le site…). Où ces aires seront-elles installée ? C’est la question qui a suscité la colère des élus du groupe LR. Le projet de schéma, présenté en Conseil départemental hier, ne précise pas en effet la localisation de ces aires. Il est simplement mentionné que « La recherche de 2 à 3 terrains propriété de l’Etat (d’une superficie de l’ordre de 2 ha), qui pourraient fonctionner en alternance, devra faire l’objet d’une étude en 2015, qui sera présentée au comité technique de suivi et à la commission consultative départementale. (…). D’ores et déjà, plusieurs terrains de l’Etat possédant les caractéristiques nécessaires ont été répertoriés. » C’est une fuite dans l’édition 94 du journal Le Parisien du lundi 19 octobre qui a fait état de trois lieux possibles, Valenton du côté du cimetière intercommunal, le Plateau Briard du côté de Santeny et un troisième entre Sucy, Bonneuil et Saint-Maur. « Le département était-il au courant? Pourquoi ne pas nous en avoir tenu informés? », s’est agacé Olivier Capitanio, président du groupe LR au sein du Conseil départemental. « Encore  une décision sans nous concerter. Halte au diktat de l’Etat », poursuit Marie-Christine Ségui, maire LR d’Ormesson. « Comme par hasard, les trois propositions sont dans le futur territoire T11″, constate Jean-Pierre Gravelle, élu LR du plateau briard. « A Valenton, l’emplacement indiqué correspondrait au terrain de foot où jouent des clubs licenciés« , s’inquiète Metin Yavuz, conseiller départemental SE apparenté LR à Valenton. « C’est à l’Etat de faire part de ses propositions aux maires concernés. Mais vos réactions prouvent qu’aucun élu ne veut de ces aires de grand passage et je souhaite bien du courage à celui qui devra les définir! On ne peut pas refuser ces aires et se plaindre des occupations sauvages dans les parcs« , réplique Christian Favier, président PCF de l’assemblée.

Ce pré-projet, qui ne donnait pas lieu à un vote mais un simple porté à connaissance, devrait être finalisé d’ici le premier trimestre 2016. De nouveaux débats musclés en perspective. D’ici là, ces questions seront aussi appréhendées au niveau des Conseils de territoire.

Télécharger le projet de schéma départemental des gens du voyage en Val-de-Marne 

Ci-dessous la répartition du nombre de places à prévoir par ville, dans le cadre de ce pré-projet.

VilleObjectifRéalisé
Ablon-sur-Seine2
Alfortville9
Arcueil5
Boissy-Saint-léger10
Bonneuil-sur-Marne
Bry-sur-Marne5
Cachan6
Champigny-sur-Marne20
Charenton-le-Pont6
Chennevières-sur-Marne7
Chevilly-la-Rue6
Choisy-le-Roi10
Créteil2230
Fontenay-sous-Bois12
Fresnes7
Gentilly3
Ivry-sur-Seine13
Joinville-le-Pont4
Kremlin-Bicêtre (le)5
L’Hay-les-Roses7
Limeil-Brévannes8
Maisons-Alfort12
Mandres-les-Roses
Marolles-en-Brie
Nogent-sur-Marne7
Noiseau
Orly8
Ormesson-sur-Marne4
Périgny
Perreux-sur-Marne (le)8
Plessis-Trévise (le)6
Queue-en-Brie (la)9
Rungis4
Saint-Mandé4
Saint-Maur-des-Fossés20
Saint-Maurice3
Santeny
Sucy-en-Brie12
Thiais9
Valenton6
Villecresnes6
Villejuif12
Villeneuve-le-Roi9
Villeneuve-Saint-Georges1217
Villiers-sur-Marne7
Vincennes8
Vitry-sur-Seine2124
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
9 commentaires pour Le schéma d’accueil de gens du voyage en Val-de-Marne fait polémique
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi