Transports | Accueil Val de Marne (94) Valenton | 07/09/2015
Réagir Par

Les projets de téléphérique Téléval et de pôle formation des pompiers se téléscopent

Les projets de téléphérique Téléval et de pôle formation des pompiers se téléscopent
Publicité

Jusqu’ici, tout allait plutôt vite et bien pour le projet de téléphérique, Téléval, qui doit relier Créteil (Pointe du lac) et Villeneuve-Saint-Georges (Plateau du bois Matar). La dernière nouvelle en date est la présence du projet dans les financements prévus par le Contrat de plan Etat Région (CPER 2015-2020). Le questionnement du survol de la base de logistique et formation des pompiers pourrait toutefois retarder le calendrier.

Le Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) conduit actuellement les études du Dossier d’objectifs et de caractéristiques principales (Docp) du Téléval. Ce document s’appuie sur les études de faisabilité pour  évaluer l’opportunité des projets. Une fois approuvé par le Conseil du STIF, c’est ce document qui constitue le support de la concertation avec le public. Initialement, cette concertation devait se tenir fin 2015 début 2016, mais des suppléments d’étude pourraient impacter ces délais ainsi que le coût du projet.

En cause : le survol de l’ancien site du CEA (Commissariat à l’énergie atomique) dont les 13 hectares répartis sur Valenton, Villeneuve-Saint-Georges et Limeil-Brévannes, ont été rachetés par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) en 2007 pour y regrouper les services logistiques des 77 centres de secours de Paris, Val-deMarne, Seine-Saint-Denis et Hauts-de-Seine. 258 pompiers ont rejoint cette base dès la fin 2014  et celle-ci doit s’enrichir d’un pôle formation d’ici à 2018 avec un nouveau bâtiment et des salles d’entraînement. Un projet dans le cadre duquel les services de la préfecture de Paris ont demandé d’étudier un nouveau tracé évitant le survol de certaines emprises au sein du site. Le Stif étudie en conséquence un passage plus au nord. Un tournant qui inquiète les élus initiateurs du projet.

Trace Televal Projet Credit Conseil General Val de Marne

Long de 4,5 km, le Téléval devrait relier Créteil Pointe du lac (actuel terminus de la ligne 8) au Bois Matar de Villeneuve-Saint-Georges en un quart d’heure. Les stations envisagées sont : la Pointe du Lac (Créteil) / Les Temps durables (Valenton) / Emile Combes (Limeil-Brévannes) / Bois Matar (Villeneuve-saint-Georges), et possiblement Emile Zola, au début du parc Saint-Martin, pour desservir le centre-ville de Limeil.

 

 

Dans un courrier qu’ils viennent d’adresser au préfet de région, le président du Conseil départemental, Christian Favier, et la maire de Villeneuve-Saint-Georges, Sylvie Altman, s’inquiètent que « cette hypothèse impacte fortement les projets urbains alentour et contribuerait à alourdir le coût de l’opération« . Les élus rappellent que le Stif a sollicité la préfecture de police il y a plusieurs années et que celle-ci avait demandé des adaptations de tracé qui ont bien été prises en compte. Ils indiquent avoir contacté à nouveau la Bspp, future occupante du site, début 2015, pour s’assurer que le projet de celle-ci avait bien pris en compte les études du Téléval. Or, de nouvelles demandes de déviation de tracé ont alors été formulées en raison de l’évolution du projet de la Bspp. Dans leur courrier, les deux élus ont demandé un rendez-vous pour que les deux projets, celui de la Bspp, et celui du Téléval, puissent « être conduits de concert« .

« La réalisation du Téléval dans les meilleurs délais ainsi que la desserte du plateau de Villeneuve-saint-Georges sont des enjeux cruciaux pour l’avenir de ce territoire« , plaident les élus.

La concertation publique, prévue début 2016, pourrait être reprotée de plusieurs mois, d’autant que le Conseil du Stif va suspendre ses activités durant près de 6 mois en raison des élections régionales.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
10 commentaires pour Les projets de téléphérique Téléval et de pôle formation des pompiers se téléscopent
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi