Circulation routière | | 15/04/2015
Réagir Par

L’Etat va bichonner ses routes en Ile-de-France

L’Etat va bichonner ses routes en Ile-de-France

A86 Val de Marne 9Des bidons vides aux canettes usagées et autres sacs plastiques, les détritus variés qui jalonnent les autoroutes franciliennes ne donnent pas une image très classe de notre belle métropole du Grand Paris.

Depuis des années, ces abords d’autoroute laissés en jachère désolent les élus locaux qui n’ont pas manqué d’interpeller les autorités à plusieurs reprises. En désespoir de cause, certains ont même décidé de faire le ménage eux-mêmes, suscitant la controverse au sein de leur Conseil municipal pour des raisons financières.

Manuel Valls Salon Maires Ile de France
Les annonces de Manuel Valls lors de son discours au Salon des maires d’Ile de France, faisant état des décisions prises lors du deuxième comité interministériel sur le Grand Paris, devraient permettre de tourner la page. “Je souhaite que l’Etat se saisisse pleinement de cet enjeu majeur pour le Grand Paris. Ce n’a pas été assez le cas jusqu’à présent. C’est en assurant la propreté, la sécurité et la fluidité de la circulation, son insertion urbaine, que l’on construira les futurs boulevards métropolitains“, a assuré le Premier ministre. Le communiqué relatif au comité interministériel précise donc qu’un programme “exceptionnel” de nettoyage des autoroutes “nord-franciliennes” sera engagé.

En plus de devenir propres, les routes devraient aussi être plus jolies. “La France compte de grands architectes et paysagistes, des artistes reconnus. Pourquoi ne pas faire appel à leur talent pour transformer certaines de ces autoroutes ? Je pense par exemple aux autoroutes reliant Paris aux aéroports”, suggère Manuel Valls. Une démarche qui devrait être organisée en partenariat avec les collectivités précise le dossier du comité interministériel. En parallèle, l’Etat prévoit de céder le foncier qui n’est plus nécessaire à l’entretien et l’exploitation de ses routes.

Modernisation des routes et voies de bus

Financièrement, 800 millions d’euros, déjà budgétés dans le cadre du contrat de plan Etat région (CPER), seront mobilisés immédiatement pour moderniser le réseau routier national d’Ile de France (pas uniquement pour le nettoyer bien-sûr !) dont 200 millions concerneront la protection du bruit. 9 voies dédiées aux bus seront également créées sur les autoroutes A1, A3, A6a, A10, A12, RN104 (entre A10 et 16) et RN 118 d’ici à 2020 (et même le printemps 2015 pour l’A1 et l’A6a), qui représenteront un budget de 65 millions € financés par l’Etat, la région et le Stif.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
16 commentaires pour L’Etat va bichonner ses routes en Ile-de-France
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi