Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94
Education | | 07/06/2015
Réagir Par

L’Haÿ-les-Roses pétitionne pour son budget réussite éducative

L’Haÿ-les-Roses pétitionne pour son budget réussite éducative

Banderole petition PRE Lhay les RosesActivités ludo-pédagogique par tout petits groupes de cinq élèves de CP grâce aux Clubs coup de pouce, accompagnement scolaire et actions conjointes entre les parents, enseignants et la ville, tels sont les projets menés depuis 2005 à L’Haÿ-les-Roses grâce au Programme de réussite éducative (PRE).

Lancé il y a dix ans dans le cadre de la politique de la ville, ce dispositif concerne à l’Haÿ-les-Roses les quartiers Lallier-Paul-Hochart et du Jardin Parisien dont les groupes scolaires sont classés en réseau d’éducation prioritaire, et bénéficie d’un montant annuel d’environ 200 000 euros.

Une subvention qui risque d’être remise à plat dans le cadre des nouveaux contrats de ville issus de la nouvelle géographie prioritaire définie fin 2014. Dans ce contexte, la mise en place du PRE s’effectuera à l’échelle de l’agglomération. Dans le cas de L’Haÿ, il s’effectuera donc à l’échelle de la Communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre (CAVB) dont deux villes sont sorties de la géographie prioritaire, Cachan et Fresnes, mais dont quatre communes en restent bénéficiaires, Gentilly, Le Kremlin-Bicêtre, L’Haÿ-les-Roses et Villejuif. Au niveau national, l’enveloppe dédiée aux PRE reste en revanche inchangée, fixée à 76 millions d’euros, dans le cadre d’un budget global politique de la ville de 338 millions d’euros par an de 2015 à 2017.

Pour la ville de L’Haÿ-les-Roses, qui était jusqu’à présent seule à bénéficier d’un PRE dans l’agglomération, cette remise à plat qui pourrait diminuer les crédits impliquerait une réduction des programmes mis en place progressivement depuis dix ans. Pour prendre les devants, la municipalité a lancé une pétition à l’attention du Premier ministre, Manuel Valls.

“La suppression de l’enveloppe dédiée à la réussite éducative décidée par le
gouvernement met très gravement en danger notre Programme de Réussite Educative
(PRE) à L’Haÿ-les-Roses. C’est pour cette raison que je lance une grande pétition. A L’Haÿ,
l’éducation et la réussite éducative sont une priorité de l’équipe municipale”, motive le maire conseiller départemental LR (Les Républicains),  Vincent Jeanbrun. “Aujourd’hui, les communes ne peuvent plus compter que sur l’enveloppe de la politique de la ville qui finance déjà un grand nombre d’actions. Il est clair qu’une disparition du Programme de Réussite Educative de L’Haÿ-les-Roses aurait pour premières victimes nos enfants et adolescents des quartiers Lallier-Paul-Hochart et du Jardin Parisien dont les groupes scolaires sont classés en réseau d’éducation prioritaire. Grâce au PRE, nos écoliers de Lallier et du Jardin Parisien bénéficient aujourd’hui d’actions concrètes d’accompagnement en groupes restreints ou individualisés : soutien scolaire, pratiques artistiques, culturelles et sportives hors du temps scolaires en association avec les parents et les enseignants. En mettant en danger le Programme de Réussite Educative de L’Haÿ-les-Roses, le gouvernement met en danger un outil formidable qui favorise l’égalité des chances. Le PRE permet de créer du lien avec la famille de l’enfant et de lutter contre l’illettrisme, le décrochage scolaire et l’absentéisme”, poursuit l’élu, invitant les habitants de sa ville à signer sa pétition.

Des banderoles appelant  à signer la pétition ont été installées sur l’hôtel de ville, devant l’école du Jardin Parisien et devant celle de Lallier.

Voir la pétition en ligne

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , , ,
Cet article est publié dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi