Publicité
Publicité : Ordival 94
Education | Ormesson-sur-Marne | 15/03/2015
Réagir Par

L’opération un banquier à l’école suscite la polémique

L’opération un banquier à l’école suscite la polémique
Publicité

Jeux-banque-école-ormessonL’opération Un banquier dans ma classe organisée par la Fédération française des banques et testée dans deux écoles élémentaires d’Ormesson-sur-Marne le 9 mars dernier pour familiariser les enfants à la gestion de leur argent, a suscité la réprobation de la fédération de parents d’élèves FCPE  ainsi que des syndicats d’enseignants  CGT éducation et Sud éducation du Val de Marne.

« Cette opération est plus que discutable et choquante« , réagissent les organisations qui pointent que les notions abordées, comme par exemple le taux d’intérêt, ne sont pas au programme des classes de cours moyen. « Tout partenariat extérieur avec l’Education nationale doit normalement faire l’objet d’une convention respectant cet objectif, ce qui n’a semble-t-il pas été le cas« , relèvent également les syndicats et la FCPE.

 

Voir le reportage sur cette opération

« Par ailleurs, le contenu « pédagogique » proposé se résume à considérer les enfants d’abord et avant tout comme des consommateurs. Or, cette vision très consumériste de la société, peu soucieuse de l’environnement, sert surtout aux banquiers à distiller des informations sur l’accès aux livrets d’épargne dès la naissance et à un compte bancaire autonome à partir de 12 ans. Enfin, l’initiation est présentée comme participant à la construction citoyenne des enfants. Le civisme des banques est, pourtant, loin d’être exemplaire. Le rôle de la plupart d’entre elles dans le détournement d’argent vers les paradis fiscaux, mis au jour dans l’actualité récente, montre même le contraire, reprennent les organisations. Nous voyons derrière cette campagne, la volonté des banques de redorer leur blason, de présenter à des enfants très jeunes une vision enchantée de la banque et surtout une opération commerciale déguisée« , dénoncent les syndicats.

Les organisations indiquent toutefois considérer que ce genre de rencontres pourrait avoir leur place au niveau des collèges et des lycées, « dans les disciplines économiques et sociales et en éducation civique où les questions de la monnaie et de la fiscalité sont au programme« , mais à condition que les banquiers ne soient pas les seuls protagonistes. « Les banques pourraient y participer avec d’autres acteurs, associatifs ou syndicaux par exemple. Car comme pour tous les savoirs, l’éducation à la gestion de l’argent et du budget doit permettre aux élèves d’acquérir un sens critique nécessaire à la construction de leur
citoyenneté« , insistent encore la CGT, Sud et la FCPE.

Voir le reportage sur cette opération

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags CGT, Education, education nationale, Enseignants, , Lycées, Ormesson-sur-Marne, SUD
7 commentaires pour L’opération un banquier à l’école suscite la polémique
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi