Entreprises | Bry-sur-Marne | 28/04/2015
Réagir Par

Mon cher taxi : la présidente de l’Ina démissionne sur demande ministérielle

Mon cher taxi : la présidente de l’Ina démissionne sur demande ministérielle
Publicité

Agnès Saal INAAlors que Mathieu Gallet est passé entre les gouttes à propos de la réfection de ses bureaux  et de ses frais de conseil en communication au groupe Radio France, sa successeur à l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), Agnès Saal, a démissionné ce mardi 28 avril après-midi après un entretien avec la ministre de la Culture Fleur Pellerin. 

La présidente de l’Ina, qui avait pris ses fonctions sur proposition de l’ancienne ministre de la Culture Aurélie Filipetti  le 12 mai 2014, suite à la nomination de Mathieu Gallet à la tête de Radio France, s‘était vue reprocher ses notes de taxi d’un montant de près de 41 000 euros en dix mois,  en plus de sa voiture avec chauffeur.  La présidente avait reconnu des maladresses et indiqué qu’une partie avait déjà été remboursée. La nouvelle patronne de l’Institut avait également indiqué réduire les dépenses de conseil en communication engagées par son prédécesseur.

Une goutte d’eau de trop? Intervenue en outre quelques semaines après le recrutement au sein de l’Ina de l’ancienne directrice de Sciences Po licenciée pour plagiat?  La présidente de l’Ina a en tout en cas obtempéré et présenté sa démission sur le champ. 30 000 signatures d’une pétition  poussant à sa démission avaient également été réunies sur la plate-forme Change.org.

Reste désormais à trouver une nouvelle tête pour présider l’Ina, alors que de grands chantiers restent à mener au sein de cette entreprise qui détient à Bry-sur-Marne le patrimoine en or de l’ensemble des archives audiovisuelles des médias de l’Etat, à commencer par la mue immobilière du site et le nouveau contrat d’objectifs et de moyens (Com 4).

 

 

Récemment, l’Ina s’est également vu confier une nouvelle mission consistant à former les enseignants au décryptage des images dans le cadre du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Mon cher taxi : la présidente de l’Ina démissionne sur demande ministérielle
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi