Politique locale | | 31/05/2015
Réagir Par

Municipales à Chennevières-sur-Marne : Jean-Pierre Barnaud élu dès le 1er tour

Municipales à Chennevières-sur-Marne : Jean-Pierre Barnaud élu dès le 1er tour

BarnaudJean-Pierre Barnaud, candidat UMP-UDI -Modem a été élu dès le premier tour avec 51,31% des voix ce dimanche 31 mai, lors de l’élection municipale partielle de Chennevières-sur-Marne et sort de ce scrutin avec une majorité renforcée.

Plébiscité, Jean-Pierre Barnaud obtient 26 sièges au Conseil municipal et les 7 du Conseil communautaire. De quoi faire oublier la perte de son siège au Conseil départemental en mars 2015. Avec 16,36%,  Bernard Haemmerlé obtient 3 sièges au Conseil municipal. Derrière, Claire Lemeunier, 12,93%, fait son entrée au Conseil municipal où elle obtient 2 sièges. Alain Audhéon (PCF-EELV), élu conseiller départemental en mars 2015, obtient 10,66% des voix et un siège. Fermant la marche,  Jean Djébara,candidat socialiste, qui présentait une liste citoyenne, investie par le PS mais sans l’apposition du logo du parti à la rose, obtient 8,74% et un siège.

Le taux de participation est de 33,9%.   3 573 personnes se sont déplacées sur 19 540 inscrits et il y a eu 3 479 suffrages exprimés contre 37 nuls et 57 blancs.

Elections Chenenvières sur Marne Mai  2015

Avec 51,31% des voix, le ticket Barnaud-Grouzelle est confirmé, consolidé par la triple investiture UMP-UDI-Modem.  “J’invite les forces de droite qui s’étaient égarées à se retrouver“, a invité Dany Grouzelle à l’annonce du scrutin.

“Nous avons bénéficié d’un soutien massif des Canavérois dès le premier tour, ce qui est rare à Chennevières, s’est réjoui Jean-Pierre Barnaud. Mais l’heure est la modestie, nous allons continuer à travailler”, a ajouté l’édile, cette fois définitivement élu.  A la mairie, les proches du binôme Barnaud-Grouzelle se félicitent. “Ils ont formé une bonne équipe, c’est mérité”, s’enthousiasment deux sympathisantes. “C’est une victoire magnifique, réagit également Christian Cambon, sénateur-maire UMP de Saint-Maurice, président de l’UMP Val de Marne (désormais Les Républicains). Une fois de plus, la stratégie d’union de la droite et du centre a porté ses fruits.” 

“Avec 51 % des suffrages, c’est une victoire sans appel qui prouve la profonde aspiration des Canavéroises et Canavérois à renouveler leur confiance au maire sortant. Ce succès est une victoire de la stratégie d’alliance MoDem-UMP-UDI que je prône depuis mon élection à la tête du MoDem en novembre dernier. Aussi, cette large victoire renforce l’implantation locale du centre et du MoDem dans notre département”, a réagi pour sa part Didier Dousset, président du Modem 94.

Pour une première campagne d’un mois sans étiquette politique, notre score est encourageant pour construire l’avenir avec des élus au Conseil municipal”, commente pour sa part Claire Lemeunier, à la tête d’une liste citoyenne, qui s’alarme en revanche du taux de participation de 33,9%. “Jean-Pierre Barnaud a été élu avec moins de 17% des voix des inscrits, calcule la candidate. Cette élection confirme aussi la règle. Lors qu’une élection est annulée, c’est souvent le maire responsable de l’annulation qui est réélu...”

Pour rappel, le scrutin de mars 2014 avait été annulé en raison de l’inscription malgré eux de colistiers de premier tour de Jean-Pierre Barnaud sur sa liste fusionnée de second tour avec Dany Grouzelle.  En 2008 aussi, l’élection avait été annulée, en raison cette fois de l’inscription d’un même candidat sur deux listes concurrentes. En 2008, le maire PS élu, Alexandre Minéo, avait perdu son siège aux nouvelles élections de 2009, remportées par l’UMP Bernard Haemmerlé.

Qui perd, qui gagne des sièges par rapport à 2014 ?

J-P Barnaud, C. Lemeunier et A; Audhéon gagnent des sièges

Le grand gagnant est Jean-Pierre Barnaud, qui obtient 26 sièges au lieu de 23 précédemment, et les sept sièges au Conseil communautaire.

Nouvelle candidate, Claire Lemeunier, prend également deux sièges, permettant à la partie de la lise de 1er tour 2014 de Jean-Pierre Barnaud de prendre place au Conseil municipal.

Alain Audhéon, candidat FG-EELV, qui se présentait l’an dernier uniquement avec l’étiquette FG et n’avait pas passé la barre des 10%, ne pouvant donc se maintenir au second tour, obtient cette fois 10,66% des voix et gagne un siège. A noter qu’entre les deux élections, le candidat a aussi été élu conseiller départemental PCF.

J. Djébara et B. Haemmerlé perdent des sièges

L’ancien maire UMP, Bernard Haemmerlé, qui tentait à nouveau sa revanche, cette fois sans les investitures UMP-UDI , perd en revanche la moitié de ses élus, passant de 6 à 3, et son siège au Conseil communautaire.

Le socialiste Jean Djébara, qui partait cette fois avec l’investiture PS mais son se servir de son logo, trois de ses quatre élus, ainsi que son siège au Conseil communautaire.

Voir la composition du nouveau conseil municipal

Voir les listes des 5 candidats.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Municipales Chennevières 2015
Cet article est publié dans
43 commentaires pour Municipales à Chennevières-sur-Marne : Jean-Pierre Barnaud élu dès le 1er tour
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi