Politique locale | Val-de-Marne | 21/04/2015
Réagir Par

Nous Citoyens demande aux maires en colère de réduire leurs dépenses

Nous Citoyens demande aux maires en colère de réduire leurs dépenses

FinancesAlors que le mouvement des maires en colères a manifesté la semaine dernière pour dénoncer notamment les baisses de dotations aux collectivités, Nous Citoyens 94, parti politique de centre-droit, les interpelle pour réclamer une baisse de 10% des dépenses de fonctionnement.

La liste des hausse d’impôts locaux en France et dans le Val de Marne est longue, mais pas celle de la baisse des dépenses de fonctionnement, dénonce Nous Citoyens 94. “Ce sont les citoyens qui sont en colère! Nous réclamons à l’échelle du mandat des maires élus en 2014 une réduction de 10 % des frais de fonctionnement. Chaque commune devrait faire l’objet d’un audit d’un organisme extérieur indépendant qui aurait pour but de préconiser les pistes d’économies. Ces préconisations devraient être soumises aux citoyens dans une démarche de transparence afin de les associer aux décisions. Plus que jamais, il faut accélérer la mise en place de « super communes » (Exemple Saint Mandé, Vincennes, Fontenay) capables de mutualiser les charges, de réaliser des investissements cohérents et mettre en place des dispositifs pro-entrepreneuriats et associations afin de favoriser la création de richesses et les emplois locaux. Et pourquoi pas, à chaque fois que nos élus votent des hausses de taux des taxes locales alors nous proposons que tout le conseil municipal diminue d’autant ses indemnités“, conclut la représentation locale du mouvement de Jean-Marie Cavada.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Finances municipales, Maires en colère, Nous Citoyens
13 commentaires pour Nous Citoyens demande aux maires en colère de réduire leurs dépenses
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi