Education | Accueil Val de Marne (94) Vitry-sur-Seine | 10/09/2015
Réagir Par

Parents d’élèves mobilisés à l’école maternelle Paul Langevin de Vitry-sur-Seine

Parents d’élèves mobilisés à l’école maternelle Paul Langevin de Vitry-sur-Seine
Publicité

Une cinquantaine de parents d’élèves de l’école maternelle Paul Langevin à Vitry ont manifesté ce matin en occupant la cour de récréation. Banderoles placardées sur les grilles, messages inscrits sur les vêtements, porte-voix, les parents militent pour une ouverture de classe supplémentaire.

« Nous venons d’apprendre que les 230 nouveaux logements du Plateau venaient d’être livrés, les futurs propriétaires et donc possiblement des familles avec enfants en âge de scolarisation, vont se voir remettre les clefs au mois d’octobre. Mais on n’a jamais vu d’ouvertures de classes en cours d’année, c’est impossible, on demande donc d’anticiper les chiffres« , insiste Raquel Mazuellas, présidente de la FCPE Paul Langevin.

« Les classes comptent déjà 30 à 31 élèves selon le comptage de l’Inspection le jour de la rentrée et l’on estime le nombre prévisionnel  à 35, voire 37 courant octobre, les enseignants n’auront pas le temps de s’occuper de tout le monde !« , s’inquiètent Yann et Aude, parents d’un garçon en petite section.  « Depuis plusieurs mois, un local  a été rendu disponible au sein de l’école, il ne reste plus qu’à y mettre l’enseignant« , propose Séverine qui assure n’avoir « jamais connu une situation pareille » à Paul Langevin. « Le Plateau évolue, le quartier est agréable, un vrai village, tôt ou tard, il faudra construire de nouvelles écoles« , reprend  un père d’élèves.

Un car a été affrété par la mairie pour envoyer les parents manifester devant le rectorat de Créteil l’après-midi. Les parents ont prévenu qu’ils maintiendraient l’occupation de l’école.

Séverine en colère

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi