Élections | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 02/09/2015
Réagir Par

Pierre Laurent veut faire sauter les bouchons grâce au fret

Pierre Laurent veut faire sauter les bouchons grâce au fret © 94 Citoyens
Publicité

Alors que Paris intramuros vient d’interdire en journée l’accès aux camions et autocars immatriculés avant octobre 2001 (ayant plus de 14 ans), Pierre Laurent, sénateur et secrétaire national du PCF, tête de liste aux élections régionales des 6 et 13 décembre, était ce mardi 1er septembre à Créteil, sur le pont de la RD19 qui surplombe l’A86, pour défendre le fret en place des déplacements sur la route.

« On a un énorme problème avec la circulation marchandise en Ile -De-France, si l’on investit pas dans la logistique et le fret, on va à l’engorgement total. Nous disposons pourtant d’atouts Pierre Laurenténormes dans la région avec plusieurs ports comme Bonneuil-sur-Marne ou Gennevilliers, et six plates-formes de triage ferroviaire.  Nous devons penser un plan de développement global de modularité entre fret ferroviaire et fluvial, à combiner avec des véhicules électriques. Il y a déjà eu des réflexions à l’échelle de l’Ile de France mais il faut investir maintenant pour dans 10-15-20 ans. Alors que la circulation alternée va devenir un débat récurrent, il faut régler autrement la question de la circulation marchandise. On ne pas tenir de grands discours à la Cop 21 et ne pas s’attaquer à cette question« , plaide Pierre Laurent.

[caption id="attachment_94190" align="alignnone" width="1550"]Pierre Laurent Fabien Guillaud Bataille Christian Favier RD19 A 86 Pierre Laurent, Fabien Guillaud-Bataille, Christian Favier[/caption]

« Rien qu’entre 18h30 et 18h40, nous venons d’avoir 100 camions qui ont défilé sous nos pieds, calcule Fabien Guillaud-Bataille, secrétaire départemental du PCF. Si Paris vient de restreindre la circulation des camions c’est bien qu’il y a un problème, mais la pollution ne s’arrêtera pas aux portes du périphérique si nous ne faisons rien. Il y a de plus en plus d’enfants asthmatiques et aussi de personnes âgées », insiste le chef de file Val-de-Marne aux régionales.

« Nous n’avons jamais pu obtenir de la part des services de l’Etat le comptage précis du nombre de poids lourds qui ne font que transiter.  Mais il faudrait détourner ce trafic qui passe au plus près de Paris sans avoir besoin de s’y arrêter« , ajoute Christian Favier. Concernant spécifiquement le Val-de-Marne, le président PCF du Conseil départemental  plaide également pour que soit concrètement financée la liaison Valenton port de Bonneuil via le prolongement de la N406, et s’inquiète du devenir du terminal ferroviaire du MIN de Rungis.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Pierre Laurent veut faire sauter les bouchons grâce au fret
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi