Politique locale | | 19/11/2015
Réagir Par

Polémique politique sur la sécurité à Alfortville

Polémique politique sur la sécurité à Alfortville

L’identification de l’une des planques des terroristes des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, dans une résidence hôtelière d’Alfortville a déclenché une polémique politique locale.

Dans un communiqué commune, les deux groupes d’opposition municipale de droite et du centre ont dénoncé une situation intolérable et réclamé des moyens supplémentaires de sécurité ainsi que de la vidéosurveillance (voir article précédent) tandis que la ville avait déjà mis en place depuis samedi un dispositif de protection renforcée en faisant appel à une société de sécurité extérieure (voir article). Une réaction de l’opposition que le PS qualifie à son tour de “récupération indécente“, rappelant que “des barrières ont été mises en place dans un premier temps autour des écoles afin de répondre à la sécurité des enfants et de rassurer les parents, et 170 barrières supplémentaires ont été commandées portant à plus de 300 sur la ville, largement au-delà de ce qui est attendu par le plan vigipirate” et que “la police municipale et la vidéo-protection, sont dans le programme municipal” de la ville.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
11 commentaires pour Polémique politique sur la sécurité à Alfortville
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi