Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Chennevières-sur-Marne | 30/06/2015
Réagir Par

Polémique suite à l’augmentation des indemnités du maire de Chennevières

Polémique suite à l’augmentation des indemnités du maire de Chennevières

FinancesElu en bonne et due forme en juin 2015 après l’annulation du scrutin de mars 2014, Jean-Pierre Barnaud, maire Modem de Chennevières-sur-Marne, a fait procéder à l’augmentation des indemnités d’élus, dont la sienne, à l’occasion du Conseil municipal qui se tenait ce lundi 29 juin.

Précédemment conseiller général du Val-de-Marne, battu en mars 2015, le maire a voté une indemnité le concernant, plus importante que celle qu’il avait fait voter après mars 2014 lorsqu’il touchait une indemnité du département. Un point relevé par son opposante Claire Lemeunier qui dénonce « une augmentation de 60%, passée de 2147 euros à 3421 euros par mois, en plus de l’indemnité de vice président de l’agglo de près de 2100 euros. »

« L’enveloppe globale des indemnités passe de 141000 euros par an à plus de 175000 euros, soit une augmentation de 24 %. L’indemnité de la première adjointe passe aussi de 893 euros à 1254 euros par mois », poursuit Claire Lemeunier qui s’interroge aussi sur l’augmentation de 9 à 14 du nombre de conseillers délégués, en plus des 9 adjoints. »Il y a même une conseillère municipale déléguée à la condition animale…. quel est l’intérêt municipal? Le revenu médian des Canavérois est 1751 euros par mois par unité de consommation (source insee). Peu de gens peuvent se prévaloir d’une augmentation de 60% en 1 an !« , ajoute son ancienne colistière de 1er tour de 2014.

« J’ai simplement appliqué la loi. Auparavant j’étais conseiller général, c’est pourquoi j’avais fait voter un montant inférieur. S’interroge-t-on sur le fait que l’indemnité des élus régionaux soit supérieure à celle des maires, dont les responsabilités sont sans commune mesure? Quant à l’augmentation du nombre de conseillers délégués, il s’agit d’impliquer mon équipe municipale. Je rappelle que les émoluments des conseillers délégués sont de 140 euros par mois. Mon opposante fait une exploitation populiste de cette mesure dans le seul souci de discréditer les élus en général. C’est regrettable. Le conseiller d’opposition communiste ne s’est pas élevé contre cette mesure », réagit Jean-Pierre Barnaud.

« C’est plutôt ce genre de comportement qui éloigne les citoyens du politique« , se défend Claire Lemeunier.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
33 commentaires pour Polémique suite à l’augmentation des indemnités du maire de Chennevières
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi