Municipales | Accueil Val de Marne (94) Chennevières-sur-Marne | 03/11/2015
Réagir Par

Polémique sur l’installation du Conseil citoyen à Chennevières-sur-Marne

Polémique sur l’installation du Conseil citoyen à Chennevières-sur-Marne
Publicité

Dans le cadre du nouveau programme de rénovation urbaine, qui prévoit désormais un volet démocratie locale en parallèle de celui de l’urbanisme, Chennevières-Sur-Marne, retenu parmi 10 secteurs du département pour le quartier de Bois l’Abbé qu’elle partage avec Champigny-sur-Marne, met en place un Conseil citoyen.

Ce Conseil doit à la fois rassembler des habitants et des acteurs locaux (commerçants, entreprises…). « Le Conseil citoyen participera à l’élaboration d’actions pour son quartier en matière d’urbanisme, s’exprimera aux côtés des acteurs institutionnels et fera des propositions sur des sujets tels que la solidarité, la famille, l’habitat, l’emploi, l’éducation, la culture, le sport, le transport, la vie du quartier, la tranquillité publique », précise la ville.

Pour participer, il faut s’inscrire en ligne sur le site de la ville. Un tirage au sort départagera les candidats s’ils sont trop nombreux.

Une réunion publique d’information et d’installation du Conseil citoyens e tiendra ensuite le mercredi 18 novembre à 19h30 à l’Espace Socioculturel.

 

 

Une installation précipitée pour l’opposition

A Chennevières, l’installation fait polémique parmi l’opposition municipale. « Nous sommes stupéfaits par cette soudaine précipitation alors que la loi qui impose la mise en place de conseils citoyens dans les quartiers dits « prioritaires » date de février 2014. En créant le conseil citoyen en à peine trois semaines, le Maire de Chennevières est sur le point d’établir un record. Alors que la loi fixe des règles précises, la composition du conseil citoyen de Chennevières est au bon vouloir du Maire : celui-ci n’annonce ni le nombre de membres, ni quelle est la répartition entre les volontaires et les personnes tirées au sort et encore moins les modalités de ce tirage au sort. La composition du Conseil citoyen va être décidée quelques jours seulement après le lancement de l’appel à candidatures. Il s’avère impossible d’organiser la diffusion de l’information auprès de l’ensemble des habitants et donc de permettre la neutralité et la représentativité que la loi imposent. Aucune garantie n’est apportée sur l’indépendance et l’autonomie de cette instance vis à vis de la Mairie, alors même que c’est une obligation. Et évidemment, le Conseil municipal n’a pas été informé« , s’agacent Claire Lemeunier et Guy Bétaille, conseillers d’opposition.

« Nous avons strictement respecté la loi qui encadre de manière très précise l’installation des conseils citoyens et toute l’information est disponible sur le site Internet de la ville, en toute transparence« , réagit-on au cabinet du maire.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
5 commentaires pour Polémique sur l’installation du Conseil citoyen à Chennevières-sur-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi