Publicité
Publicité: Forum Export 94
Gouvernance | Grand Paris | 22/12/2015
Réagir Par

Pressenti président du territoire T10, Jacques J-P Martin défend le Grand Paris Est

Publicité

Dans le futur territoire T10 de la métropole du Grand Paris, qui regroupe les communes de l'Est du Val-de-Marne, du bois de Vincennes jusqu'à Champigny-sur-Marne et Saint-Maur-des-Fossés, aucun suspense sur la couleur politique.

Sur les treize villes, dix sont dirigées par des maires LR, une par un UDI et deux par des maires PCF. C’est donc sans trop de suspense qu’un élu LR devrait prendre la tête du territoire.

D’ores et déjà, un consensus a été trouvé pour élire Jacques J-P Martin, maire LR de Nogent-sur-Marne. « En tant que président de la plus grande et ancienne communauté d’agglomération (ndlr : la communauté d’agglo de la Vallée de la Marne qui comprend Nogent et Le Perreux) de ce territoire, il est légitime », commente Gilles Carrez, son collègue député-maire LR du Perreux-sur-Marne, qui fait lui partie des short-listés pour prendre la présidence de la métropole du Grand Paris. Premier élu de droite à avoir rejoint Paris Métropole, le syndicat mixte ouvert initié en 2009 par l’ancien maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, et premier président de cette instance, l’élu Nogentais avait ces derniers temps mené campagne pour la présidence de la métropole du Grand Paris mais est prêt à renoncer pour se consacrer à ce territoire T10 dont les enjeux ne manquent pas.

Regroupant une partie des villes de l’Actep ,l’ association des communes de l’Est parisien (du 93 et du 94) qui défendait un territoire à part entière à cheval entre Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne, ce territoire devra trouver les moyens de poursuivre ses coopérations au-delà du seul Val-de-Marne, en poussant vers Noisy-le-Grand, Marne-la-Vallée, Chelles… Les premières bases de cette coopération interdépartementale ont été jetées la semaine dernière par la signature du Contrat de développement territorial Entre Marne et Bois qui couvre 6 villes des deux départements (Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Rosny-sous-Bois, Neuilly-Plaisance et Neuilly-sur-Marne). « C’est une étape très importante qui scelle la coopération entre les territoires T9 et T10« , se réjouit le maire de Nogent. L’Actep, elle, prépare sa renaissance, non plus sous forme de syndicat mixte, lequel n’a plus de raison d’être et a été dissous, mais d’association ouverte sur le grand Est, non seulement en Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis mais aussi en Seine-et-Marne.

En interne, il s’agira aussi de composer avec des politiques municipales toutes différentes. « Ce territoire, composé de majorités différentes, doit d’abord et avant tout respecter les politiques municipales, rassure Jacques J-P Martin.  La stratégie sera  de développer les convergences et le consensus à partir des compétences obligatoires qui seront d’abord l’eau, l’assainissement, les déchets et la politique de la ville. Nous devons être une communauté de projets avant d’être une collectivité de plein exercice qui fonctionne avec une majorité et une opposition. » Un discours en phase avec la position du maire PCF de Fontenay-sous-Bois, qui imagine déjà des coopérations dans des domaines comme la culture mais reste sceptique quant à une vision commune en matière de logement social. « Nous pourrons travailler ensemble si nous faisons comme dans l’Actep, en optant pour le consensus et en ne prenant pas de décision qui concerne une commune sans son accord« , pointe Jean-François Voguet. Peu de probabilité donc pour qu’un territoire s’oppose ou impose un PLU à une commune membre contre son gré, quand bien même la majorité politique du territoire serait la même que l’opposition de la ville concernée. « Au sein des Conseils de territoire, les élus d’opposition des villes vont devoir avaler des couleuvres », constate avec regret Gildas Lecoq, conseiller territorial UDI de Fontenay-sous-Bois.

La séance d’installation du territoire T10 se tiendra le vendredi 15 janvier après-midi en mairie de Champigny-sur-Marne.

 

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour Pressenti président du territoire T10, Jacques J-P Martin défend le Grand Paris Est
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *