Société | Val-de-Marne | 29/04/2015
Réagir Par

Prévention de la radicalisation et du terrorisme en Val-de-Marne

Prévention de la radicalisation et du terrorisme en Val-de-Marne

Rassemblement dimanche St Mandé 2Alors que le Val-de-Marne n’a pas été épargné par les phénomènes de radicalisation ces derniers mois, des récents attentats ratés de Villejuif qui a fait une victime collatérale à l’attentat à l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes dont plusieurs  personnes assassinées habitaient dans le département en passant par les jeunes partis faire le djihad comme Mickael Dos Santos à Champigny-sur-Marne, le préfet du département, Thierry Leleu, 

a dressé ce mardi 28 avril un premier bilan de sa cellule de prévention de la radicalisation créée le 28 mai 2014, et précisé les mesures de renforcement du plan vigipirate concernant les lieux de culte chrétiens, à l’occasion de son point presse annuel sur les chiffres de la délinquance.

131 signalements en 11 mois à la cellule de prévention

Cette cellule de prévention de la radicalisation réunit  de nombreux acteurs locaux comme  les services de renseignement de la préfecture, la police de proximité, la police aux frontières, la direction de la cohésion sociale, le Conseil départemental et ses services d’insertion, l’Education Nationale… Son objectif : détecter toute radicalisation et prendre en charge le plus tôt possible l’entourage en organisant le suivi des mineurs, imposant l’interdiction de sortie du territoire… Depuis sa mise en place le 28 mai 2014, 131 signalements ont déjà été effectués. 70 venaient de l’Unité de coordination de lutte antiterrorisme (UCLAT), à la tête de la cellule dédiée, et 61 émanaient d’autres structures, notamment les commissariats de police. 25 signalements ont donné lieu à des procédures de suivi.

300 lieux chrétiens identifiés dans le Val-de-Marne

Concernant la protection des lieux de culte, le dispositif “Sentinelle” organise déjà la surveillance de 89 lieux communautaires juifs et une soixantaine de lieux musulmans dans le Val-de-Marne. Suite aux attentats ratés contre deux églises de Villejuif,  une attention particulière va également être portée sur les sites chrétiens, au nombre de 300 dans le département, comprenant les temples protestants par exemple.Ils pourront aussi bénéficier de crédits pour renforcer leur sécurité (changement des portes …). Les communautés sont aussi appelées à la vigilance,  en signalant tout véhicule suspect par exemple.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
8 commentaires pour Prévention de la radicalisation et du terrorisme en Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi