Société | Accueil Val de Marne (94) Paris | 09/01/2015
Réagir Par

Prise d’otages à la porte de Vincennes

Prise d’otages à la porte de Vincennes
Publicité

policeLa série noire continue après l’attentat meurtrier contre Charlie Hebdo mercredi et la fusillade de Montrouge jeudi lors de laquelle a été tuée une policière municipale. Depuis ce vendredi 13 heures, c’est dans une supérette « Hyper Cacher » de l’avenue de la Porte de Vincennes à Paris, que se tenait une prise d’otages également meurtrière,

à deux pas du périphérique et de Saint-Mandé.

L’assaut a été donné vers 17h15 et des otages ont été libérés. Le preneur d’otage Amedy Coulibaly a été tué dans l’opération ainsi qu’une autre personne. Deux policiers auraient été blessés dont un grièvement.

Plusieurs otages tués

Il y avait une dizaine d’otages. L’AFP indiquait également deux morts en début d’après-midi, information qui n’avait pas été confirmée officiellement depuis (ni par la préfecture, ni par le ministère, ni par le Parquet). Trois otages auraient en fait été tués dès le début de la prise d’otage. Il y aurait également 5 blessés dont au moins 3 très grièvement parmi les otages.

 

 

La préfecture de police avait par ailleurs diffusé un appel à témoins concernant la fusillade de Montrouge hier matin, diffusant le portrait d’Amedy Coulibaly, auteur présumé, qui aurait également été identifié comme le preneur d’otage du Cours de Vincennes (ou l’un d’entre eux), et serait lié aux suspects de l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo. Armé de plusieurs armes automatiques, il aurait lui-même prévenu les forces de l’ordre par téléphone.

Zone bloquée, périph coupé, plus d’arrêt de métro ni tramway

La zone a été complètement fermée et bloquée, le périphérique coupé dans les deux sens de la porte de Montreuil à la porte de Bercy (périphérique intérieur) et de la porte de Bercy à la porte de Bagnolet (périphérique extérieur). Par mesure de sécurité, le métro 1 ne s’arrête plus à Porte de Vincennes, le tramway T3a a interrompu son trafic entre les arrêts de la porte de Charenton et de la Porte de Vincennes et le T3b entre la porte de Bagnolet et la porte de Vincennes. Toutes les lignes bus, tram et stations métro près de Porte de Vincennes sont fermées pour raisons de sécurité indique la RATP.

A partir de 17h45, suite à l’assaut, la situation des transports est en train de revenir progressivement à la normale.

Dans le cadre de son « alerte attentats », la Préfecture de police avait demandé par ailleurs aux automobilistes de dégager les voies de circulations pour laisser passer les secours, et à toutes les personnes présentes dans le secteur d’éviter de téléphoner pour laisser les secours disposer au mieux des réseaux. Voir la carte des mesures de restriction de circulation.

Les élèves des établissements scolaires à proximité étaient confinés dans leurs établissement et l’académie et les proviseurs demandaient aux familles de ne pas venir chercher leurs enfants dans les établissements situés à l’intérieur du périmètre de sécurité.

A partir de 18h les lycéens devraient être autorisés à quitter leur établissement. Les plans d’évacuation des écoles sont annulés et la situation va se normaliser là aussi.

Pour les informations en direct sur la situation sur le Cours de Vincennes, voir aussi :

Numéro unique de crise de la Préfecture de Police : 0800 40 60 05

Le président de la république interviendra à 20h pour revenir sur cet événement.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi