Environnement | Accueil Val de Marne (94) Joinville-le-Pont | 15/10/2015
Réagir Par

Protection anti-crue : à quand la réparation de la vanne secteur de Joinville-le-Pont?

Protection anti-crue : à quand la réparation de la vanne secteur de Joinville-le-Pont? © Joinville le Pont

Installée en 1933 au sein de l’écluse de Saint-Maur-des-Fossés par l’ancêtre des Voies navigables de France (VNF), la vanne secteur de Joinville-le-Pont permet, en cas de crue, d’augmenter le débit s’écoulant par le canal pour soulager la boucle de la Marne autour de Saint-Maur-des-Fossés, et, en amont, jusqu’en Seine-Saint-Denis.

Mais l’ouvrage est vieillissant. « Les services de la navigation en charge de manœuvrer cet ouvrage ne l’utilisent plus, de peur de le bloquer« , s’inquiète Sylvain Berrios, député-maire LR de Saint-Maur-des-Fossés qui vient d’adresser une question écrite au gouvernement pour réclamer la réparation de l’ouvrage sans participation financière des villes.

Sylvain Berrios« Depuis plus de dix ans, des réunions se sont tenues en préfecture du Val-de-Marne pour envisager le financement de la réhabilitation de la vanne. La dernière étude portée par le Conseil départemental du Val-de-Marne estime que l’utilisation de la vanne secteur permettrait de réduire le niveau de la crue de quarante-quatre centimètres pour les villes à proximité et jusqu’à près de dix centimètres pour les plus éloignées, réduisant les dégâts sur les logements, les équipements publics et les infrastructures. Au regard des derniers événements météorologiques survenus dans le sud de la France, il apparaît urgent de sécuriser les villes et territoires soumis à des risques élevés d’inondations en cas de très forte crue« , motive le député.

Qui doit payer ?

« Le financement de cette opération est estimé à 3 millions d’euros dont 2,5 millions d’aides confirmées par le fonds Barnier, le département du Val-de-Marne et le département de Seine-Saint-Denis. La participation des communes impliquées dans ce plan de financement est de 500 000 euros. Dans un contexte de baisse des dotations de l’État, les communes n’ont plus les moyens de financer un tel ouvrage, dont l’entretien et la mise aux normes, différés depuis des années, relèvent directement de l’Etat« , poursuit le maire de Saint-Maur qui a donc demandé dans sa question au gouvernement que l’Etat débloque les fonds manquants sur ses propres deniers.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
14 commentaires pour Protection anti-crue : à quand la réparation de la vanne secteur de Joinville-le-Pont?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi