Grands projets | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 01/10/2015
Réagir Par

Quel avenir pour l’OIN Orly Seine Amont dans la métropole du Grand Paris?

Quel avenir pour l’OIN Orly Seine Amont dans la métropole du Grand Paris? © EPA ORSA Philippe Guignard
Publicité

Initiée en 2006 pour fédérer les initiatives de développement territorial et métropolitain des douze villes qui bordent la Seine depuis la porte sud de Paris jusqu’à Orly, l’OIN ORSA (Opération d’intérêt national Orly Seine Amont) a donné lieu à des gros projets urbains sur une dizaine de sites. Alors que la Métropole du Grand Paris (MGP) s’apprête à voir le jour au 1er janvier 2016 avec douze territoires dont aucun ne recouvre exactement le périmètre de l’OIN, même si l’un s’en rapproche,  l’établissement public qui la porte, l’Epa Orsa, devrait être fusionné au sein de l’AFTRP. Ce qui suscite des inquiétudes.

Et comment vont évoluer la concertation et le foisonnement d’idées des acteurs locaux qui le composent ? Alors que le rapport de Thierry Lajoie, président directeur général de l’Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP) sur la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris préconise une fusion de l’Epa Orsa au sein de l’AFTRP rebaptisté Grand Paris Aménagement, comme cela avait déjà été évoqué par Manuel Valls en octobre 2014,  les inquiétudes se font jour quand aux conséquences de cette fusion sur la gouvernance de l’établissement. Le Conseil consultatif de l’Epa Orsa, composé des acteurs économiques, sociaux et culturels locaux (Conseil de développement (Codev), Chambre de commerce, chambre des métiers, syndicats, associations…) et animé par le Codev 94, vient ainsi  d’écrire à Manuel Valls en vue du prochain comité interministériel sur le Grand Paris qui se tiendra le 15 octobre 2015, pour rappeler son attachement à une « co-élaboration » des projets, rappelant le rôle joué par ces acteurs du terrain auprès des élus.

« Dès les premières années de son activité, le Conseil Consultatif s’est attaché à informer et mobiliser les acteurs du territoire sur la démarche de l’opération d’intérêt national. Il a participé à l’élaboration de son projet urbain stratégique et à la construction d’une culture commune autour de l’identité du territoire. A travers, notamment, l’organisation d’Etats généraux ouverts au public (dont les 3 éditions se sont tenues en 2009 « Orly Rungis – Seine Amont, ville solidaire et ville productive », 2011 « Les temps du projet et d’une grande opération d’urbanisme » et mai 2015 « L’alimentation de la métropole »), le Conseil Consultatif a permis aux acteurs de s’approprier les enjeux de l’opération d’urbanisme et d’élaborer une réflexion commune. Le Conseil Consultatif a ainsi créé une attente, un sentiment d’appartenance et une implication des acteurs dans les dynamiques urbaines du territoire d’Orly Rungis – Seine Amont », rappellent les membres du Conseil consultatif dans leur courrier au Premier ministre.

« Nous saluons la dynamique à l’oeuvre avec les projets du Grand Paris, dans la mesure où elle permet d’accélérer et d’amplifier les projets urbains, ainsi que d’en lever les blocages.
Forts de notre expérience de participation au projet du territoire d’Orly Rungis – Seine Amont, nous tenons cependant a vous exprimer, Monsieur le Premier Ministre, notre attachement a une certaine forme de proximité entre l’aménagement urbain et les dynamiques des territoires, qu’affaiblirait une ap­proche plus large. En effet. le dialogue que nous menons depuis plusieurs années avec l’EPA ORSA a permis de faire émerger des pratiques, des expériences, des particularités qui nourrissent la grande opération d’urbanisme. Des actions concertées, entre l’EPA ORSA et les acteurs économiques, sur la vallée de la Seine ou le Pôle d’Orly­ Rungis, ont été engagées. Elles représentent un cadre important pour définir et organiser le développement de ces espaces. Bien davantage qu’une simple addition de projets d’aménagement, l’opération d’intérêt national d’Orly Rungis – Seine Amont a contribué à construire une
stratégie urbaine cohérente et une vision de territoire forte et partagée par les acteurs.(…) Le partenariat mis en place a ainsi permis d’aller au-delà des raisonnements classiques des opérations d’aménagement, reproductibles en chaque endroit. Aussi, tenir ce chemin particulier de développement urbain implique, nous en sommes convaincus, une mobilisation forte des acteurs du territoire, afin d’oeuvrer collectivement à « faire ville » et à « faire métropole ». A l’heure où l’organisation des acteurs publics de l’aménagement tend à évoluer, nous tenons a vous exprimer, Monsieur le Premier Ministre, notre attachement à cette forme si particulière de co-élaboration des projets urbains développée autour de l’opération (…).
En perspective du comité interministériel sur le Grand Paris du 15 octobre prochain, nous vous prions, Monsieur le Premier Ministre, d’intégrer la démarche que nous vous présentons aux réflexions sur la réorganisation des outils d’aménagement de l’Etat.« 

Les 12 villes qui font partie de l’Epa Orsa sont Ablon-sur-Seine, Alfortville, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges et Vitry-sur-Seine. Une partie d’entre elles restera regroupée au sein du futur territoire 12 de la MGP, associées aux membres de la communauté du Val-de-Bièvre et à plusieurs autres communes riveraines d’Orly, d’autres vont rejoindre le futur territoire 13 (centre Val-de-Marne) à l’instar d’Alfortville, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Quel avenir pour l’OIN Orly Seine Amont dans la métropole du Grand Paris?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi