Régionales 2015 | | 02/12/2015
Réagir Par

Régionales : Bartolone vient booster la réunion Facebook de Julien Dray

Régionales : Bartolone vient booster la réunion Facebook de Julien Dray

Après une interruption de deux semaines suite aux attentats du vendredi 13 septembre, Julien Dray, tête de liste PS-UDE-MRC-PRG en Val-de-Marne, a repris ses réunions d’appartement connectées à Facebook,

à Cachan le 27 novembre puis au Kremlin-Bicêtre ce lundi 30 novembre. Ce mercredi, le happening devrait être encore dopé avec la présence de Claude Bartolone lui-même, à Fontenay-sous-Bois. Rendez-vous est donné sur la page Facebook officielle de Julien Dray à 20h30. “Lors des législatives de 1993, c’est moi qui ai inventé l’idée des réunions d’appartement. A l’époque, on faisait des réunions de préau mais pas d’appartement et l’on s’est un peu moqué de moi. Au final, je crois que cela a fait la différence dans ma circonscription (ndlr 10e circonscription de l’Essonne) qui n’était pas en posture facile, se souvient l’ancien député de l’Essonne. Je crois que ce principe de réunion connectée aux réseaux sociaux est amenée à s’imposer dans les campagnes à venir“, estime le vice-président à la culture du Conseil régional sortant.

Voir article précédent sur le déroulement des premières réunions organisées dans le Val-de-Marne.

Ce lundi 30 novembre, Julien Dray, qui n’avait pas participé au débat entre têtes de liste 94 le 25 novembre en raison de la suspension officielle de campagne du PS, est passé par la rédaction de 94 Citoyens, occasion de revenir sur son parcours militant, des années trostkistes à celles du “réel“. A visionner ci-dessous :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Régionales : Bartolone vient booster la réunion Facebook de Julien Dray
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi