Régionales 2015 | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 08/12/2015
Réagir Par

Régionales Ile-de-France : Bartolone amende son programme pour faire l’union à gauche

Régionales Ile-de-France :  Bartolone amende son programme pour faire l’union à gauche
Publicité

Au-delà des positionnements de candidats sur la liste, partie la plus ardue, tendue et complexe, l’union de second tour aux régionales passe aussi par des accords programmatiques. En Ile-de-France, EELV et FG s’affichaient hier plutôt satisfaits, confirmant que cela n’avait pas été l’étape la plus compliquée.

Du côté d’EELV-Cap 21, on a obtenu l’objectif d’un recours à l’énergie 100% renouvelable d’ici à 2050, comme le suggère un scénario de l’Ademe, ainsi que celui d’une région zéro déchets e tune augmentation de la rénovation thermique des habitations. Les écologistes ont aussi trouvé un compromis sur leurs points de divergence par rapport à certains tronçons du Grand Paris Express comme par exemple l’éventuelle bascule sur un mode plus léger d’une partie de la ligne 18. « Nous avons également obtenu le non financement par la région du canal Seine Nord, que nous considérons comme un grand projet inutile, et confirmé la sanctuarisation du parc de la Courneuve et du parc interdépartemental de Choisy », indique Pierre Serne, tête de liste EELV-Cap 21 en Val-de-Marne au premier tour, et qui prendra au second tour la tête de la liste d’union dans le Val d’Oise. Il semble aussi acté que Pierre Serne restera vice-président en charge des transports en cas de victoire de la gauche. Au total, les écologistes ont obtenu 24 places éligibles en cas de victoire et 13-14 en cas de défaite. Pas de tête de liste pour Emma Cosse à Paris en revanche. Anne Hidalgo aurait mis son veto. C’est Marie-Pierre de la Gontrie qui restera en tête de liste tandis que l’ex tête de liste régionale écologiste prendra la 3e position.

Du côté du FG, on a glissé plusieurs objectifs à propos du logement. « Nous avons obtenu l’objectif d’un doublement des logements rénovés, de l’encadrement des loyers au niveau de l’Ile-de-France, de la suppression de subventions régionales aux maires qui ne se conforment pas à la loi SRU« , indique Fabien Guillaud-Bataille, ex-tête de liste FG en Val-de-Marne qui prend la tête de liste d’union dans ce même département. Des engagements en matière de transport également. « L’arrêt des bus à la demande le soir, une présence humaine renforcée avec l’objectif d’un agent en plus du conducteur dans les bus ou rames, la multiplication par cinq des pistes cyclables« , cite encore le secrétaire départemental du PCF.« Au-delà de cela, nous comptons bien ne renoncer à aucun point de programme et ferons avancer nos idées, comme pour le pass Navigo à tarif unique que nous avons été les premiers à défendre il y a plusieurs mandatures. » Au niveau régional, le FG a obtenu 20 places éligibles en cas de victoire et 11 en cas de défaite. Pierre Laurent, tête de liste régionale au premier tour, reste en lice mais en dernière position à Paris pour pousser la liste. Le sénateur PCF de Paris a choisi, pour ne pas cumuler les mandats une nouvelle fois, de rester siéger à la haute assemblée.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

10 commentaires pour Régionales Ile-de-France : Bartolone amende son programme pour faire l’union à gauche
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi