Publicité
Publicité : Ordival 94
Régionales 2015 | Grand Paris | 12/11/2015
Réagir Par

Régionales Ile-de-France : Nizarr Bourchada défend les démocrates musulmans

Régionales Ile-de-France : Nizarr Bourchada défend les démocrates musulmans
Publicité

« Depuis les attentats de Charlie, les Musulmans sont systématiquement perçus comme les chantres du terrorisme, de l’islamisme, de l’intégrisme, tous les mots en « isme » qui font peur. Nous voulons faire de la pédagogie pour montrer que les Musulmans de ce pays sont aussi des Français qui  participent  au quotidien à la vie citoyenne, économique, sociale et aussi politique« , défend Nizarr Bourchada, tête de liste régionale et val-de-marnaise de l’Union des Musulmans démocrates de France (UMDF).

Agé de 34 ans, Nizarr Bourchada est né à Boissy-Saint-Léger où il a passé toute son enfance et travaille à Villejuif comme cadre supérieur dans une fédération professionnelle. Il est par ailleurs élu municipal d’opposition à Brie-Comte-Robert. Entré à l’UDI dont il indique continuer à partager les valeurs, il a rejoint l’UMDF courant 2015. « Je n’ai pas claqué la porte de l’UDI mais j’ai pensé que je serai plus utile au sein de l’UMDF », motive le candidat.

Voir la liste de l’UMDF en Val-de-Marne

Mais pourquoi une liste étiquetée « musulmane », qui semble revendiquer un positionnement communautariste  ? « Notre projet est tout sauf communautaire et nous avons aussi des personnes non musulmanes sur notre liste. Notre parti est laïque et non confessionnel. C’est marqué noir sur blanc dans nos statuts. Nous défendons l’éthique musulmane de solidarité, partage, entraide, égalité… dont les valeurs soutiennent le triptyque républicain« , réagit Nizarr Bourchada.

« Ras-le-bol de justifier qu’on est Français »

« Nous sommes Français et nous revendiquons Français, et non Tunisiens, Marocains, Syriens ou autre. Moi je suis né en France d’une mère française et j’étais donc Français avant même Manuel Valls. Alors j’en ai plus qu’assez d’avoir à me justifier d’être Français. Nous sommes Français et musulmans. Il existe aujourd’hui une écrasante majorité de Musulmans en France qui se sentent Français et veulent participer au débat. Un majorité invisible »,  reprend la tête de liste.

Cap sur la présidentielle et les législatives de 2017

C’est fin 2012 début 2013 qu’est né le mouvement, à l’initiative de Najib Azergui. Ce dernier souhaite alors se présenter aux municipales de Bobigny mais ne peut aboutir pour des raisons administratives. De son équipe, Hocine Hebbali intègre la liste du candidat UDI Stéphane de Paoli, lequel gagne la ville qui était PCF depuis la guerre. Depuis, Hocine Hebbali est conseiller délégué à la l’histoire locale et mémoires, en charge notamment d’un projet de musée de la colonisation dans la ville. Dans la foulée, plusieurs membres du jeune parti prévoient de se présenter aux départementales de 2015 à Bobigny (93),  Bagneux (92), aux Mureaux (78), à Marseille, Lyon et encore Nice et Strasbourg. Mais la polémique enfle quant à la présence d’un parti se revendiquant musulman aux élections, à quelques semaines à peine des attentats de janvier, et les mécènes se retirent tandis que les candidats préfèrent jeter l’éponge. « Nous avons eu droit à un véritable tsunami médiatique« , témoigne Nizarr Bourchada. Préférant se concentrer sur un seul objectif aux régionales 2015, le mouvement, qui revendique un millier d’adhérents au niveau national,  décide de candidater uniquement en région Ile-de-France. « Nous sommes l’une des rares listes à avoir respecté la parité non seulement au niveau des listes, obligatoire, mais aussi au niveau des têtes de liste, avec quatre femmes et quatre hommes », insiste le chef de file.  Au-delà des régionales 2015, le parti a déjà dans son viseur la présidentielle. « Nous espérons récolter les 500 signatures d’élis mais restons prudents. A ce jour, nous en avons une quinzaine« , précise l’élu. A défaut de présidentielle si le parti n’obtient pas les signatures, il entend bien être présent aux législatives qui suivront.

Au programme : musée de la colonisation, versement de la moitié d’indemnité d’élu aux associations…

Parmi les trois premiers lots de mesures annoncés par le parti concernant l’Ile-de-France, la première proposition concerne la création d’un musée de la colonisation à Bobigny. « A l’heure où des relents de cette pensée colonialiste transparaissent de toute part, depuis la classe populaire jusqu’aux élites de notre pays, il nous faut agir sans plus attendre et nous mobiliser sur cet épisode tragique de notre histoire. En 2003, une proposition de loi avait été conduite par des députés de la majorité gouvernementale alors en place, sur l’œuvre positive de la présence française en Algérie. Propos inquiétant, niant une réalité effroyable d’un passé jusqu’ici trop peu enseigné et qui ressurgit de plus belle, attisé par des courants identitaires« , motive le programme du parti. Autre proposition : augmenter le parc locatif à destination des sans-abris en demandant aux 1300 communes d’Ile-de-France d’accueillir entre un SDF (pour les villes de moins de 1000 hab) et 20 (pour les communes de plus 50000 hab), afin de mettre à disposition quelques 10 000 places d’accueil. L’UMDF souhaite également renforcer les informations relatives à l’orientation au collège et au lycée et promouvoir l’apprentissage. D’autres mesures doivent être annoncées dans les jours qui viennent. Le parti engage également ses candidats à reverser la moitié de leur indemnité d’élu à une association de leur choix. « Car 2800 euros net pour une séance par mois ce n’est pas décent. La politique n’est pas un métier« , justifie Nizarr Bourchada. Voir les propositions Ile-de-France.

Liberté des signes religieux

Si le programme Ile-de-France ne fait pas mention de mesures directement en lien avec la religion, le programme national du parti prend davantage position, invitant notamment à libéraliser le port des signes religieux dans l’espace public.  En exigeant par exemple le retrait de la circulaire  de Luc Chatel, ex-ministre de l’Education nationale, du 27 mars 2012, qui stipule que les mères de famille accompagnant les enfants lors des sorties scolaires ont l’interdiction de porter des signes religieux ostentatoires. « Comment pouvons-nous interdire à des parents d’élèves portant un turban, un voile ou une kippa…de participer à la vie scolaire de leur enfant ?« , questionne le parti. Idem pour le port du voile des élèves. « Un état dit démocratique et laïc, interdisant à une élève voilée d’avoir accès à la connaissance, à une nounou portant le voile de garder des enfants, est en total contradiction avec nos valeurs présumées« , reprend le programme. Voir le programme national.

« Nous espérons faire voter les abstentionnistes »

Pour faire campagne, l’UMDF fait un peu de tractage et a organisé quelques réunions publiques, en plus d’un travail de communication sur Internet et les réseaux sociaux. « Nous avons un avantage, c’est que lorsque l’on se pointe au milieu du quartier Mont Mesly à Créteil, on est bien accueilli. Les autres partis se font huer« , revendique Nizarr Bourchada. « Nous espérons faire voter les abstentionnistes. Lors de notre première réunion publique à Savigny-le-Temple, en Seine-et-Marne, une soixantaine de personnes sont venues qui nous ont indiqué n’avoir pas l’habitude d’aller voter », reprend la tête de liste. La prochaine réunion publique devrait se tenir à Saint-Ouen.

Voir la liste de l’UMDF en Val-de-Marne

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

20 commentaires pour Régionales Ile-de-France : Nizarr Bourchada défend les démocrates musulmans
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi