Régionales 2015 | Accueil Val de Marne (94) Villecresnes | 11/12/2015
Réagir Par

Régionales Ile-de-France : Valérie Pécresse sur les terres du FN et de DLF

Régionales Ile-de-France : Valérie Pécresse sur les terres du FN et de DLF
Publicité

Sirop pour la gorge, baguette tradition ou encore charcuterie : Valérie Pécresse, tête de liste LR-UDI-MoDem aux élections régionales, a fait ses emplettes à Villecresnes ce vendredi 11 décembre, venue convaincre les derniers indécis avant le second tour des régionales ce dimanche 13 décembre. 

Dans cette ville qui a voté à plus de 25% pour le candidat FN, Wallerand de Saint-Just, à et plus de 21% pour celui de DLF, Nicolas Dupont-Aignan, il y a une réserve de voix à prendre. Même si la candidate a tout de même rassemblé 22,05% des voix, devant Claude Bartolone (18,79%).  (voir article précédent sur ce sujet)

Pas si facile toutefois. Dans cette contrée aux confins de la métropole, la venue coup sur coup de Valérie Pécresse le lendemain du candidat FN, en agace certains. « Quel cirque ! On sait tous qu’on ne verra plus aucun candidat à Villecresnes jusqu’aux prochaines élections. Ils sont tous pareils ! Je vote blanc depuis longtemps, et je continuerai. Pour moi, le FN est un parti tout à fait comme les autres, qui ne changera rien. D’ailleurs, ils se fatiguent à essayer de ressembler à tous les autres non ? » analyse Véronique, venue voir sa fille qui habite Villecresnes pour le weekend.

« Elle m’a serré la main devant une caméra, je vais être une star, plaisante un vieux monsieur, béret vissé sur la tête. Heureusement que j’en ai bien profité parce que je la reverrai pas de sitôt chez nous… Ca fait bien longtemps que je ne crois plus aux déclarations politiques. Ils viennent se faire prendre en photo, promettre des choses et puis rien ne change », glisse-t-il tout en confiant avoir voté pour Nicolas Dupont-Aignan. Tout comme un autre jeune croisé dans la rue qui motive ce choix « car il est toujours resté droit dans ses bottes ».

« Au vu les scores du 1er tour : peut-être que les Villecresnois ne veulent plus entendre parler ni du PS, ni de LR « , analyse un retraité en passant.

Dans les commerces du centre-ville, l’accueil est plus chaleureux. « Continuez madame Pécresse, on va tous voter pour vous« , lance un client du tabac.  « Mon projet inclut les territoires ruraux qui ont peur de l’urbanisation, qui sont confrontés à des problématiques de transports et d’emploi. Ce n’est pas le cas de mes deux adversaires dont l’un propose simplement de bétonner les campagnes« , avance Valérie Pécresse. « Je suis la seule alternative pour mettre fin à 17 ans de gestion régionale par la gauche« , reprend-elle. « J’ai voté pour Valérie Pécresse au premier tour, et je lui redonnerai ma voix au second. Mais franchement, je sais bien que rien ne changera ici. Et c’est tant mieux car je suis très heureux moi, à Villecresnes« , pointe Didier.

« Sur le terrain, les gens ont souvent été « chauds » pendant la campagne, glisse un militant LR. Mais c’est bien, cela prouve qu’il y a une vraie déception et donc une vraie attente.« 

Villecresnes-Pécresse-Régionales2015

 

Villecresnes-Pécresse-Régionales2015-Maire du plateau briard

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi