Formation | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 20/03/2015
Réagir Par

Signes religieux des futurs profs : l’UPEC clôt la polémique

Signes religieux des futurs profs : l’UPEC clôt la polémique

bonneuil (1)Le port des signes religieux est autorisé à l’université mais interdit à l’école. Pour clarifier la situation des étudiants futurs professeurs, l’Education nationale a publié le 22 janvier une note de service,

(télécharger la note), qui indique que « pendant leur stage, qui recouvre tant les périodes de mise en situation professionnelle dans  un établissement  scolaire  que  la formation  au sein de  l’ESPE (Ecole supérieure du professorat et de l’éducation),  les  personnels enseignants et d’éducation stagiaires sont dans l’exercice de leurs fonctions et soumis aux  obligations  communes,   qu’ils  soient  ou  non  en  contact  avec  le  public.  Par conséquent,   ils   ne   peuvent   porter   un   signe   manifestant   ostensiblement    leur appartenance  religieuse,  même  lorsqu’ils  accomplissent  leur  formation  au  sein  de l’ESPE« .

Une note précise que plusieurs organisations syndicales souhaitaient rajouter dans le règlement intérieur de l’ESPE de l’Académie de Créteil, à l’occasion de son Conseil d’administration qui se tenait ce jeudi. Une proposition qui ne faisait toutefois pas l’unanimité des syndicats, entraînant des réactions de protestations de Solidaires comme de l’Unef, avec même un lancement de pétition.

C’est dans ce contexte que l’UPEC a mis les choses au point en précisant dans un communiqué que « en tant qu’établissement public, l’UPEC met en application la législation et les consignes ministérielles en la matière. A ce titre, contrairement à l’enseignement scolaire, le port de signes religieux par des étudiants est possible sauf contraintes de sécurité liées à certains types d’enseignement. Concernant le cas spécifique des fonctionnaires stagiaires, l’Université met en application les consignes du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche données dans la note de service en date du 22 janvier dernier  qui interdit, pour ces fonctionnaires stagiaires exclusivement, le port de signes manifestant ostensiblement leur appartenance religieuse lorsqu’ils sont en formation à l’ESPE. »

Pas de modification du règlement intérieur de l’ESPE

Considérant qu’il s’agit là d’une simple mise en oeuvre des consignes du ministère, qui n’a pas à faire l’objet d’une interprétation particulière ni d’une disposition spécifique, l’UPEC précise que la demande d’intégrer le contenu de la note au règlement intérieur de l’ESPE a été rejeté.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
4 commentaires pour Signes religieux des futurs profs : l’UPEC clôt la polémique
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi