Politique locale | Fresnes | 29/01/2015
Réagir Par

Stéphane Coloneaux et Brigitte Tironneau en quête d’investiture à L’Haÿ-Fresnes

Stéphane Coloneaux et Brigitte Tironneau en quête d’investiture à L’Haÿ-Fresnes
Publicité

Stéphane Coloneaux et Brigitte TironeauRien ne va plus mais les jeux ne sont toujours pas faits à Fresnes L'Haÿ-les-Roses du côté de la gauche, à deux mois du second tour des élections départementales 2015. Le canton, dont l'addition des voix lors des élections municipales de mars 2014,

donne l’avantage à la droite(qui propose une candidature commune  UMP-UDI-Modem), n’a toujours pas de candidats connus à gauche en dehors d’ EELV qui a déjà annoncé de longue date partir en solo avec Marie Leclerc- Bruant et Constant Abessolo, position encore confirmée ce jour par Marie Leclerc. Le canton fait partie des quelques uns qui pourraient permettre à la droite de prendre le département.

La semaine dernière, Jean-Jacques Bridey, député-maire PS de Fresnes, a lancé un appel au PCF en proposant comme binôme de candidats titulaires les candidats Brigitte Tironneau et Pierre Coilbault, tous deux PS, avec Stéphane Coloneaux comme suppléant PCF. Pierre Coibault ayant confirmé depuis qu’il ne se représenterait pas, le PS a opté pour une nouvelle stratégie n’incluant plus Brigitte Tironneau comme candidate titulaire. « La stratégie des candidats sortants n’étant plus possible, nous avons décidé de proposer une équipe renouvelée », motive Jean-Jacques Bridey, dont les relations avec Brigitte Tironneau sont connues pour être d’un froid polaire.

Une stratégie pas validée par tous au sein du PS local, à commencer par Brigitte Tironneau elle-même. Remplaçante de Jean-Jacques Bridey aux dernières cantonales,  Brigitte Tironneau a été  installée au Conseil général en juillet 2012 alors que le maire de Fresnes accédait à l’hémicycle. Et l’ancienne adjointe devenue simple conseillère municipale, entend bien solliciter un nouveau mandat au niveau du département.

 

 

C’est dans ce contexte que des discussions parallèles aux pourparlers officiels entre représentants de partis se sont engagés entre la conseillère sortante et Stéphane Coloneaux, conseiller municipal PCF d’opposition à L’Haÿ-les-Roses, à qui le PS avait officiellement proposé une place de suppléant.  Ce jeudi 29 janvier, les deux militants ont officialisé leur démarche, qui n’est pas une candidature à proprement parler mais un appel au rassemblement et aussi à leur investiture, lors d’un point presse en présence de Julien Baillergeau, du parti Nouvelle Donne, qui pourrait soutenir le quartet en cas de candidature. Un outing destiné à bousculer le timing et à poser le débat de manière publique. « Nous  sommes capables de dépasser les étiquettes politiques, tout en gardant nos convictions, il n’ y aucune trahison« , ont expliqué les candidats à l’investiture, qui ont publié une lettre ouverte aux « militants des forces de gauche ».

Stéphane Coloneaux et Brigitte Tironeau

« Avec d’autres militants, nous avons produit de nombreux gestes en faveur d’un rassemblement aussi large que possible à gauche. Nous devons aujourd’hui résoudre l’urgence démocratique en imaginant l’avenir, en sortant des combinaisons d’appareils pour concrétiser ici et maintenant la société à laquelle nous aspirons tous et toutes« , y insistent les deux signataires en rappelant le contexte de fragilité du canton.

Du côté des partis, Fabien Guillaud-Bataille, secrétaire du PCF du Val de Marne, comme Jonathan Kienzlen, secrétaire fédéral aux sections du PS du Val de Marne, indiquent ne pas être au courant de cette démarche. Le PCF est embarrassé, le PS plus qu’agacé. Le Parti socialiste, qui compte deux conseillers généraux sortants, n’a en effet nullement envie d’investir un PCF alors qu’aucune réciproque ne lui a été proposée dans un autre canton.

Alors que ce weekend doit voir les dernières discussions en interne pour désigner les candidats et valider ou pas les alliances au sein du canton, les cartes sont désormais largement étalées sur la table.

Brigitte Tironneau et Stéphane Coloneaux n’ont pas précisé si ils iraient jusqu’à la candidature même s’ils ne sont pas investis.

Rédaction et recueil des propos avec François Leroy

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

18 commentaires pour Stéphane Coloneaux et Brigitte Tironneau en quête d’investiture à L’Haÿ-Fresnes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi