Justice | Sucy-en-Brie | 17/06/2015
Réagir Par

Le Tribunal d’instance de Sucy-en-Brie inauguré

Le Tribunal d’instance de Sucy-en-Brie inauguré
Publicité

tribunal-d'instance-SucyLe nouveau tribunal d'instance de Sucy-en-Brie, en activité depuis la fin avril, a été inauguré ce mercredi 17 juin dans le château de Montaleau,  ancienne propriété de Philippe de Coulanges, grand-père de la marquise de Sévigné.

Précédemment installé à Boissy-Saint-Léger, le tribunal a été transféré en raison de locaux devenus trop vétustes. »C’est incomparable !  lance joyeusement Chantal Bozieu, greffière depuis 42 ans au Tribunal d’Instance de Boissy-Saint-Léger. Depuis que j’entends parler du déménagement, j’ai cru qu’il ne viendrait jamais« , plaisante-t-elle, désormais à quelques mois de la retraite. Pour les quinze personnes qui travaillent sur place, les bureaux du nouveau tribunal de Sucy offrent un changement de cadre appréciable. Le château a été entièrement rénové par le ministère de la Justice, propriétaire des lieux depuis 2004.

inauguration-tribunal-d'instance-sucy

Le chantier a pourtant connu de multiples rebondissements, des longues pauses dues  à la réforme de la carte judiciaire aux inondations de 2010 en passant par les fuites et même les invasions de mouches en 2013!  Au total, il aura fallu 11 ans pour que le tribunal voit le jour.

 

 

« Très souvent, la justice est un service public qui s’adresse à nos concitoyens les plus démunis, fragiles, exclus, c’est important qu’ils soient accueillis dans un lieu digne de la République« , insiste Jean-François Beynel, directeur des services judiciaires au ministère, ému en imaginant la marquise de Sévigné, enfant, courir dans les pièces de ce château comme elle le décrivait dans ses célèbres lettres.

Bénédicte-Gilet-pésidente-tribunal-d'instance-SucyConcrètement, le tribunal d’instance, présidé par Bénédicte Gilet (photo),  traite les litiges civils mineurs du quotidien comme les conflits entre voisins, contestations d’élections, succession,  logement… pour lesquelles les demandes portent sur des sommes comprises entre 4 000 et 10 000 euros. Le tribunal d’instance est également en charge des tutelles et des déclarations d’acquisition de la nationalité française.

Le Tribunal d’Instance de Sucy-en-Brie gère les dossiers de 18 communes : Chennevières-sur-Marne, Le Plessis-Trévise, Villiers-sur-Marne, Santeny, Villecresnes, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, La Queue-en-Brie, Noiseau, Sucy-en-Brie, Boissy-Saint-Léger, Valenton, Marolles-en-Brie, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Périgny-sur-Yerres, Ablon-sur-Seine et Villeneuve-Saint-Georges.

chateau-de-montaleau-tribunal-d'instance-sucy

Avant d’accueillir le Tribunal d’instance, le château de Montaleau a servi tour à tour d’hôtel de ville, l’actuelle salle d’audience était du reste l’ancienne salle des mariages,  puis de conservatoire de musique. Pour prolonger le nouvel emploi du château, la maire LR de Sucy-en-Brie, Marie-Carole Ciuntu, verrait bien s’installer en face une  Maison du droit et de la justice, dans le futur.

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Le Tribunal d’instance de Sucy-en-Brie inauguré
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi