Société | | 22/05/2015
Réagir Par

Sylvain Berrios appelle à la responsabilité suite aux menaces de mort envers le lycéen de Berthelot

Sylvain Berrios appelle à la responsabilité suite aux menaces de mort envers le lycéen de Berthelot
Centres de vaccination à Saint-Maur-des-Fossés : Voir la page

Sylvain BerriosSuite au rassemblement qui s’est tenu ce jeudi 21 mai devant le lycée Marcelin Berthelot en réaction aux sept menaces de mort reçues par le rédacteur en chef du journal de lycée après son numéro spécial Charlie de janvier 2015, le député-maire UMP de Saint-Maur-des-Fossés, Sylvain Berrios, réagit dans un communiqué.

Le maire souhaite à la fois apporter son soutien et appeler à la responsabilité. “Dès les premières investigations, les enquêteurs ont demandé expressément aux élèves concernés, à l’établissement, ainsi qu’à la Ville de les laisser faire leur travail dans un contexte tendu, à la suite des événements tragiques survenus à Charlie Hebdo et à l’Hyper casher de la porte de Vincennes. La responsabilité de tous les acteurs institutionnels est de se conformer aux instructions reçues dans le cadre de la posture “Vigipirate alerte attentat“, rappelle l’élu. Tout en exprimant “sa sympathie aux élèves, aux parents et à l’ensemble de la communauté éducative” et en rappellant “l‘attachement que chacun doit porter à la liberté d’expression“, le maire en appelle à la responsabilité. “La priorité est et demeure d’assurer la sécurité de l’ensemble des élèves, du corps enseignant et de l’encadrement, et de laisser les enquêteurs faire toute la lumière sur cette affaire.”

A lire aussi : A Saint-Maur-des-Fossés : le lycée Berthelot solidaire de son rédac’chef menacé de mort

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Sylvain Berrios appelle à la responsabilité suite aux menaces de mort envers le lycéen de Berthelot
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi