Logements | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 15/06/2015
Réagir Par

Sylvain Berrios « Pas 1m2 de logement social ne sera construit sans les maires »

Sylvain Berrios « Pas 1m2 de logement social ne sera construit sans les maires »
Publicité

Sylvain BerriosAlors que le gouvernement s’apprêterait à mener une opération coup de poing dans une dizaine de villes très en deçà du quota réglementaire de logements sociaux,

en demandant au préfet de se substituer au maire pour créer du logement en réquisitionnant des logements vides ou des terrains, Sylvain Berrios, député-maire LR de Saint-Maur-des-Fossés, dénonce ce coup de pression destiné à donner l’exemple et annoncé par bribes par les ministres de la ville et du logement ces derniers jours.

« Le procédé est choquant et contradictoire : l’Etat demande aux maires d’être ses partenaires pour la construction de logements sociaux et s’engage avec eux dans la signature de contrats de mixité sociale ; mais dans le même temps, il décide brutalement de rompre le dialogue avec eux, de les dessaisir et de mettre les communes à l’index, dénonce l’élu. Si l’Etat ne respecte pas les maires, la situation du logement social en France sera inextricable : pas un mètre carré de logement social ne pourra être construit sans l’accord des maires. »

Sur les 47 communes du département, 26 sont au-dessus des 25% de logements sociaux imposés par la loi SRU (solidarité urbaine). Saint-Maur-des-Fossés en fait partie, qui accueille sur son territoire 7% de logements sociaux.

 

 

Voir le taux de logement social par ville du Val-de-Marne
A lire aussi : Villes en constat de carence de logement social: qu’est-ce que ça change?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
8 commentaires pour Sylvain Berrios « Pas 1m2 de logement social ne sera construit sans les maires »
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi