Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Commerce | Boissy-Saint-Léger | 28/09/2015
Réagir Par

Un nouveau quartier de commerces et logements remplacera le centre Boissy 2

Signé ce mercredi 23 septembre, le contrat de concession entre la ville de Boissy-Saint-Léger et l’aménageur Sadev 94 va enfin permettre de déconstruire le centre commercial vieillissant de Boissy 2 pour constituer un nouveau morceau de villes avec des allées, logements et commerces. Une mue très attendue.

« Cela fait sept ans que l’on travaille sur le dossier, c’est une étape décisive », se réjouit Régis Charbonnier, maire PS de Boissy-Saint-Léger. Construit en 1976 sous l’égide de la SCC (Société des centres commerciaux), Boissy 2 fait partir des centres pionniers, « mais il n’a jamais vraiment atteint l’importance régionale qu’il s’était fixé« , note l’édile. « Aujourd’hui, ce bâtiment de 27 000 m2 est devenue une passoire énergétique surdimensionnée avec des charges locatives trop importantes« , poursuit l’élu.

Un centre plus que vieillissant

Un constat largement partagé par les commerçants de la galerie, désormais au nombre d’une quinzaine autour du Géant Casino quand une cinquantaine de boutiques étaient prévues. « Le carrelage est encore d’époque! A l’intérieur du centre, on se croirait dans un autre temps », commente la pharmacienne.« Des rénovations ne changeront rien, on ne voit plus personne dans le centre commercial depuis un bail ! Je suis là depuis l’ouverture et j’ai vu la situation se dégrader au fur et à mesure. Les dirigeants ont laissé ce centre à l’abandon. On ne souhaite qu’une seule chose chaque jour, qu’il s’écroule ! De plus, le pouvoir d’achat de la population a baissé depuis 2-3 ans. Les consommateurs nous demandent de payer en plusieurs fois même pour des petites sommes, 19€ l’autre jour », se désole une commerçante. « Il faut tout refaire de A à Z. Pour attirer du monde, le cadre doit être plus propre pour donner envie à une nouvelle clientèle de venir. Et puis il faut installer des bancs pour les personnes âgées en aménageant tous ces espaces vides entre les boutiques. Nous sommes arrivés à un point où les riverains clients préfèrent prendre leur voiture pour aller au Leclerc de Bonneuil plutôt que de venir à pied ici. Cela fait mal au cœur ! Le cordonnier est parti il y a quelques jours et la maroquinerie, c’est pour bientôt », renchérit une autre.

Boissy 2 (8)

Même constat chez les clients : « Le centre est très vieillot. Quand il pleut, le plafond prend l’eau et des récipients sont placés un peu partout pour la récupérer. Pourtant, j’aime bien le Géant Casino car les prix y sont assez bas. Le seul problème est qu’il manque des caddies, j’ai fait toute la galerie la dernière fois pour en trouver un ! Les gens se l’approprient, rentrent à la maison avec et ne les rendent pas, jamais vu ça!« , commente Mohana. « Il y a trop de saletés, parfois même des rats. Ce centre n’est pas digne de recevoir de grandes marques, c’est ce que je regrette. H&M n’est pas prêt de s’installer ici!  Pour les courses, le Leclerc est trop loin donc on n’a pas vraiment le choix. Beaucoup de boutiques ont déjà fermé. J’ai une amie commerçante qui voulait louer un local mais elle n’avait pas les moyens de payer 3000€ de loyer par mois« , indique également Patricia, venue faire ses courses. « Je m’efforce de faire vivre les commerçants de ma ville dans un esprit citoyen mais au secours ! Pour venir, il faut vraiment être attaché  à l’endroit ou à une personne. Boissy est géographiquement et démographiquement coupé en deux avec la RD19 qui enclave le quartier de la Haie Griselle, du coup, vous avez le marché en centre ville réservé aux riches et Boissy 2 aux pauvres. Je pense que la rénovation du centre commercial associée à la déviation de la route départementale changeront les choses et favoriseront la mixité sociale. On peut espérer que les Boisséens reviendront dans leur centre« , se projette encore Nathalie.

Boissy 2 (16)

Un projet sur dix ans

Pour mener à bien la transformation du site, une ZAC (Zone d’aménagement concerté) de 6,9 hectares a été constituée et c’est dans ce contexte qu’un contrat de concession a été signé avec l’aménageur Sadev 94, au terme d’une mise en compétition à laquelle avaient également concouru Sem Pariseine, Deltaville et le groupe Segex. Celui-ci devra commencer par racheter les parcelles appartenant à la fois à la ville, à la SCC et à Casino, avant de déconstruire le centre pour développer un nouveau projet de commerces et logements.  Le premier coup de pioche ne sera donné que dans deux ans et demi et le projet devrait  s’étaler sur dix ans.

Boissy 2 (11)

Des commerces en pied d’immeuble et 650 logements

A terme, la galerie actuelle sera complètement supprimée mais en deux étapes, afin de permettre aux commerçants  actuels de poursuivre leur activité dans la partie proche du Forum pendant que sera rasé l’arrière.  Au lieu d’une nouvelle galerie, le supermarché et les commerçants seront réinstallés dans des boutiques de pied d’immeuble, le long d’allées piétonnes. Concrètement, sont prévues une place publique de 5 600 m² devant l’immeuble de bureaux, dans la continuité de la place du Forum, prolongée par une voie nouvelle Nord/Sud de 150 m de long, une voie nouvelle Est/Ouest au niveau de l’entrée du parking P 1 et  un mail commerçant pour les piétons vers la gare. Objectif de ces nouvelles voies  : améliorer les liaisons entre le site, la gare et les quartiers environnements. Au programme également : un bassin de rétention d’eau pluviale sous forme de lac, dans le prolongement des lacs existants, des îlots végétalisés autour des programmes immobiliers, la reconstruction des salles de la Pinède et  des parkings.

Regis Charbonnier Maire PS BoissyCôté commerce, le projet revoit la surface nettement à la baisse, en misant sur 5 185 m2 dont 3 000 m2 pour le supermarché Casino, aux quels s’ajouteront 3 024 m2 d’activités. « Nous souhaitons reconstruire une offre commerciale plus large que celle qui reste aujourd »hui. D’ores et déjà, un spécialiste du surgelé et un tabac-presse-PMU se sont montrés intéressés », indique Régis Charbonnier.

Pour  équilibrer financièrement l’opération, 48 464 m2 de plancher dédiés au logement sont prévus, représentant 650 appartements, d’une surface moyenne de 70 m2. « Nous en zone politique de la ville,  les logements devraient donc  être éligibles aux dispositifs d’aide comme les prêts à taux zéro et assujettis à une TVA 5,5, ce qui permet mécaniquement de baisser les prix de 15%, permettant ainsi aux tranches moyennes d’accéder à la propriété et de rééquilibrer ainsi le parc de logements pour passer de 60% à 50% de logement social dans le quartier. Cette opération contribuera à désenclaver le quartier de la Haie Griselle », développe le maire.

 

5 commentaires pour Un nouveau quartier de commerces et logements remplacera le centre Boissy 2
  • Si nous sommes tous d’accord sur la nécessité de faire d’urgence quelque chose pour ce centre commercial vieillissant, Le projet du Maire vient à contre sens et dessert l’intérêt de boissy saint léger et particulièrement le quartier de la Haie griselle.
    la véritable priorité du Maire est la densification. l’ajout de 650 logements soit 2000 habitants supplémentaires dans ce quartier est une folie. Rien n’est prévu pour l’agrandissement des écoles ni des équipements culturels. Quant au commerce, nous allons passer d’un centre commercial à quelques boutiques de quartier éparpillés, sans aucune dynamique collective. La Haie Griselle se retrouvera encore plus enfermé. La faible interaction entre les quartiers de Boissy est carrément mise à mort par ce projet.
    Nous plaidons pour l’aménagement d’espaces de vie, avec des opportunités d’emplois, une offre culturelle et une dynamique commerciale et tout les ingrédients du bien vivre ensemble.
    le Maire a choisi sans concertation, de faire de la ville une cité dortoir.
    Avec plus de 25 000 habitants dans sa zone , ce centre commercial aurait pu être rénové, modernisé et désenclavé pour lui redonner son rayonnement des années 1990. Ce projet attendu par tous, aurait pu être une chance pour l’emploi , avec l’installation de zone de bureau au dessus d’un espace commercial. Il n’en est rien. C’est la promotion immobilière qui en sort gagnante.

  • Outre le fait que la Sadev 94 (déjà désignée par la commune pour l’étude préalable à la création d’une ZAC sur le site du centre commercial Boissy 2. pour une somme de 100 000 € ) soit l’aménageur au terme d’une mise en compétition à laquelle deux n’avaient pas répondu ,un troisième n’aurait pas finalisé correctement son offre ,ce projet conforte la politique du tout béton menée par le Maire de Boissy
    A qui va profiter cette opération si ce n’est en premier lieu à l’actionnaire principale, le groupe Casino Qui va être assez fou pour ouvrir un commerce en extérieur à proximité d’un quartier sensible ( le commissariat situé aux abords du centre est régulièrement attaqué ) on est loin de la conservation de l’aspect village revendiqué par le maire
    Un centre commercial rénové à taille humaine aurait animé une activité commercial sur la ville
    répondu aux attentes des habitants de communes limitrophes contraint aujourd’hui de se rendre sur Créteil
    N’y a-t-il pas de contradiction entre la revendication de l’actuelle municipalité d’ouvrir le quartier et sa volonté de continuer sa densification

  • Ayant habité Boissy dans le quartier pendant près de 30 ans ,je confirme encore et toujours que les maires, quelque soit leur parti, ne se sont réellement jamais occuper de la haie griselle. Tout est beau et rose dans ce quartier.A quand une prise de conscience ,construire des logements c est bien mais améliorer la vie de quartier serait sûrement nécessaire.Le Haut et le bas de Boissy ne sont pas loger à la même enseigne…

  • Ce projet est l’occasion de faire rencontrer discuter et décider les citoyens de BOISSY sur le présent et l’avenir de leur quartier
    Les élections Régionales sont pour vous aussi l’opportunité d’interpeller mais de mouiller celles et ceux qui susciteront vos votes mais aussi de vous y associer prenez votre place c’est la première
    La Région peut et doit vous aider pour faire revivre ce quartier ses commerces ses services publics et sa vie culturelle emploi logement transport culture loisirs sont de la compétence des Régions

    Au FDG nous vous invitons à décider des choses qui vous concernent à bientôt

  • je suis triste j ai commencé en 1977 a travailler en premier emplois sur boissy 2

    c’est regrettable d’en arrivé la car si les maires de l’époque s’était reellement interréssé au site au lieu de le plomber pour pouvoir mettre la main dessus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *