Gouvernance | Accueil Val de Marne (94) Valenton | 17/06/2015
Réagir Par

Valenton réclame son droit de choisir son territoire comme Maisons-Alfort

Valenton réclame son droit de choisir son territoire comme Maisons-Alfort
Publicité

francoise_baudAlors que les élus de l’Actep se sont montrés confiants concernant l’intégration, dans leur futur territoire du Grand Paris, de Maisons-Alfort, qui en a fait la demande, la maire PCF de Valenton, Françoise Baud, réclame la pareille pour Valenton, 

dont le Conseil municipal a voté depuis un an son souhait d’intégrer la Communauté d’agglomération de Seine-Amont (Casa).

« Je me réjouis de cette bonne nouvelle pour la commune de Maisons-Alfort car lorsqu’une commune, son conseil municipal et manifestement sa population estiment ensemble comme indispensable leur rattachement au territoire de leur choix, il se doit d’être respecté. Il semble que cette demande de bon sens ne soit pas seulement expression de l’intérêt général mais également poursuite d’une expérience commune de territoire et partage de projets de développement avec les communes de l’Est Parisien. Il ne reste plus qu’au préfet de région de poursuivre sa réflexion positive concernant Valenton pour laquelle les raisons de rejoindre la CASA et un territoire commun à l’ouest du département sont encore plus évidentes et légitimes que l’exemple de Maisons-Alfort. A moins que l’entêtement du préfet de région à refuser le choix souverain des Valentonnaises et Valentonnais, soit le reflet d’une conception à géométrie variable de la République, où l’égalité des citoyens et des territoires serait à la tête du client« , tacle Françoise Baud.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi