Publicité
Publicité : Ordival 94
Gouvernance | Villeneuve-le-Roi | 28/05/2015
Réagir Par

Villeneuve-le-Roi et Ablon-sur-Seine ne veulent pas du Grand Orly

Villeneuve-le-Roi et Ablon-sur-Seine ne veulent pas du Grand Orly
Publicité

Plan gene sonore OrlyLa déclaration cosignée par des élus de l’Association du Grand Orly pour défendre un territoire à part entière dans la métropole n’est pas partagée par les maires d’Ablon-sur-Seine et de Villeneuve-le-Roi.

La déclaration faisait état d’un certain nombre de villes prêtes à travailler ensemble et incluait Ablon et Villeneuve. « Villeneuve-le-Roi s’est glissée par erreur dans la déclaration, reconnaît Christian Hervy, président de l’Association du Grand Orly. En revanche, Ablon-sur-Seine était bien représenté par un élu, Patrick Quéro, qui a signé le texte commun », précise l’ancien maire PCF de Chevilly-Larue. Interrogé sur le sujet, le maire UMP de Villeneuve-le-Roi avait indiqué début mai son hostilité à un Grand Orly ne comprenant pas l’intégralité des villes concernées par le plan de gêne sonore.

Dans un communiqué commun, les deux élus rejettent à nouveau l’idée d’un Grand Orly « centré sur les communes bénéficiant ou espérant bénéficier des retombées fiscales de l’activité aéroportuaire et soutenant les projets d’ADP visant à augmenter le trafic aérien« , plaidant pour un périmètre tenant compte du plan de gêne sonore ci-dessous.

Plan gene sonore Orly

 

A lire aussi : territoires du Grand Paris, les 4 hypothèses officielles (avec les cartes)

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi