Politique locale | | 14/01/2016
Réagir Par

A Champigny, deux conseillers d’opposition LR-UDI créent leur propre groupe

A Champigny, deux conseillers d’opposition LR-UDI créent leur propre groupe
Centres de vaccination à Champigny-sur-Marne : Voir la page

Sécession au sein du groupe d’opposition LR-UDI-Modem de Champigny-sur-Marne, présidé par Laurent Jeanne (LR). Ce mercredi 13 janvier, les conseillers municipaux Isilda Silva de Amorin, candidate LR aux dernières élections départementales et Alain Chevalier, responsable UDI sur Champigny, ont annoncé la création de leur propre groupe au sein du conseil municipal.

“Nous avons des sensibilités différentes sur certains sujets et les échanges étaient très difficiles. Nous souhaitions pouvoir nous exprimer plus librement. Il était impossible d’avoir un avios divergent et même au sein du Conseil municipal, toutes les prises de parole devaient être demandées et validées avant. Nous avions l’impression de ne pas être considérés et ne pas servir les habitants des Champigny. Nous voulons être davantage dans la proposition que dans critique permanente de la municipalité. Nous souhaitons organiser davantage d’actions avec les habitants, les inviter à contribuer à notre projet“, motive Isilda Silva de Amorin.

La création de groupes politiques étant possible à partir de 2 personnes à Champigny, les deux élus ont donc créé le groupe Champigny demain, qui sera installé lors du prochain Conseil municipal, le 3 février. Les deux élus ont d’ores et déjà une adresse mail de groupe, champignydemain@gmail.com.

“La réalité, c’est qu’Alain Chevalier voulait être conseiller territorial et n’a pas été désigné en ce sens. Au sein de notre groupe, nous n’avions que trois postes de conseillers territoriaux à pourvoir et nous avons donc organisé des élections internes pour départager 5 candidats. Les trois qui ont été désignés ont été Sophie Amar (UDI), Michel Duvaudier (LR), et moi-même. Lors de l’élection en Conseil municipal, Alain Chevalier a fait acte de candidature tout seul et n’a eu qu’une voix. Sa réaction se place donc uniquement sous le signe de l’aigreur“, réagit Laurent Jeanne, président du groupe LR-UDI-Modem au sein du Conseil municipal.

“Il s’agit d’une démarche personnelle d’Alain Chevalier qui n’engage pas l’UDI”, indique pour sa part Laurent Lafon, président de l’UDI Val-de-Marne et maire conseiller régional de Vincennes.

“Il n’y a pas d’aigreur de ma part. Nous estimons simplement que la pluralité de parole n’est pas possible dans ce groupe et c’est pourquoi nous préférons reprendre notre liberté et nous recentrer sur les problèmes des Campinois. C’est mon troisième mandat et je me suis toujours intéressé aux préoccupations locales“, réagit à son tour Alain Chevalier.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Alain Chevalier, , , , , UDI
Un commentaire pour A Champigny, deux conseillers d’opposition LR-UDI créent leur propre groupe
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi