Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Education | Limeil-Brévannes | 18/10/2016
Réagir Par

A Limeil-Brévannes, les enseignants du collège Korczak ont cessé les cours une journée

Jeudi 13 octobre, trois surveillants du collège Janusz  Korczak ont été suspendus, suscitant une réaction de protestation des élèves et des mouvements de foule le vendredi que les professeurs ont dû gérer eux-mêmes, assistés par des équipes mobiles de sécurité réclamées par la direction. 

Pour protester contre cette situation, les enseignants ont exercé leur droit de retrait ce lundi, avec le soutien des sections syndicales FO, SNEP et SNES, et se sont rendus à l’Inspection académique où une délégation a été reçue. Dans un courrier à la direction académique, les enseignants énumèrent  la suspension des trois surveillants jeudi 13 octobre, mais aussi le départ d’une autre assistante d’éducation (Assed) et d’un poste et demi d’Assed non pourvu. « Le collège Korzcak se retrouve à deux ASSED au lieu des sept postes et demi prévus », déploraient ainsi les professeurs, revenant sur  » trois mouvements de foule initiés par les élèves pour protester contre la suspension des surveillants » vendredi pendant la pause déjeuner.

« Les professeurs et les EMS assurant la surveillance sur ce créneau ont fait ce qu’ils ont pu pour gérer cette situation mais nous sommes maintenant dans une situation risquée et les élèves ainsi que les personnels de l’établissement sont mis en danger. L’ insécurité est à son paroxysme. Cette situation, en plus de l’énorme malaise qu’elle suscite chez les élèves et les professeurs, s’ajoute aux autres incidents violents étant intervenus depuis le début de l’année : cela pose le problème du respect des normes de vigipirate et du bon fonctionnement de l’établissement. Dans l’état actuel des choses , nous ne sommes pas en mesure d’assurer l’encadrement des élèves, de travailler sereinement et en particulier d’assurer la sécurité en cas d’alerte ou de problème grave. Cela va plus loin que la simple gestion du quotidien avec les récréations et la gestion de la demi-pension ! Nous rappelons que nous sommes un établissement REP de 630 élèves, accueillant des dispositifs ULIS et SEGPA; cette situation ne peut plus durer et a fait dégénérer le climat déjà très tendu dans les classes et au sein des équipes éducatives et pédagogiques. Il nous paraît important d’assurer la sécurité et un cadre institutionnel stable que nous sommes dans l’obligation morale et professionnelle de proposer aux élèves, à leurs parents et aux équipes de l’établissement« , poursuivaient les enseignants.

Hier, les trois associations de parents d’élèves, Peep, Fcpe et Gipe, ont également écrit à la direction académique pour réclamer une solution d’urgence adaptée.

Pour mettre fin à la crise, la direction académique a dépêché sur place une équipe mobile de sécurité. Ce mardi 18 octobre, les cours reprennent normalement.

Un commentaire pour A Limeil-Brévannes, les enseignants du collège Korczak ont cessé les cours une journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *