Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
Politique locale | Villejuif | 04/12/2016
Réagir Par

A Villejuif, un dissident LR défie Audrey Gaudron aux législatives de 2017

Ancienne adjointe à Bry-sur-Marne et actuellement directrice de cabinet à Limeil-Brévannes après avoir travaillé à la communication de la mairie de Saint-Maurice, Audrey Gaudron, 32 ans, fait partie des personnalités montantes des Républicains Val-de-Marne.

Alors qu’elle a déménagé à Villejuif il y a deux ans, elle a été investie l’été dernier par son parti pour mener la campagne des législatives en juin 2017 dans la onzième circonscription, celle du député PS Jean-Yves Le Bouillonnec (en concurrence à l’investiture avec Benoit Joseph). Elle est également soutenue par l’UDI. Pour la candidate, le défi s’annonce rude.

Même en pleine vague bleue, la circonscription, qui regroupe les villes d’Arcueil, Gentilly Ouest, Cachan et Villejuif, reste une forteresse socialiste difficilement prenable pour la droite. En 2012, la candidate de l’UMP, Christelle Prache, avait été éliminée dès le premier tour, en troisième position (16,87%) derrière le PCF  Gilles Delbos (19%) qui s’était désisté au second tour en faveur de Jean-Yves Le Bouillonnec. Le député-maire de Cachan avait remporté 41,17% des suffrages au premier tour.

En outre, la candidate ne sera pas seule à droite. Alors qu’elle vient d’annoncer son meeting de lancement de campagne à Villejuif  le jeudi 15 décembre (à 20h30 au Gli Angeli) en présence de Christian Cambon, sénateur-maire de Saint-Maurice et président des LR 94, et de Laurent Lafon, conseiller régional -maire de Vincennes et président UDI 94, une candidature dissidente a surgi à Villejuif.

Comme pour les autres investitures LR, celle d’Audrey Gaudron a en effet été votée au sein du bureau de la fédération départementale, et non directement par les militants locaux. De quoi faire grincer des dents certains élus municipaux ou membres du parti qui dénoncent un parachutage. C’est dans ce contexte que Michel Monin, 70 ans, dixième adjoint LR au maire, et dont la candidature à l’investiture n’avait pas obtenu le vote favorable du bureau fédéral, a décidé de se lancer quand même, et a annoncé sa candidature dissidente ce vendredi 2 décembre au soir.  Une initiative destinée à saboter l’union citoyenne de Villejuif (alliance droite-gauche de la majorité municipale) et faire le jeu du PCF (ancienne majorité municipale), dénonce la candidate, qui appelle à un largement autour de son nom pour pouvoir remporter l’élection.

Michel Monin Villejuif 2

Michel Monin, lors de son annonce de candidature le vendredi 2 décembre

Du côté du Modem, aucune décision de soutien n’a encore été actée. « Je vais réunir les militants de Villejuif et essayer d’organiser une réunion avec les autres sections Modem de la circonscription pour en discuter, cela pourrait être l’occasion d’inviter Audrey Gaudron afin de mieux la connaître« , indique Jorge Carvalho, responsable de la section Modem locale, qui tient également à préciser que s’il a assisté à l’annonce de lancement de campagne de Michel Monin, cela ne signifie en aucun cas un soutien à sa candidature.

A droite, Audrey Gaudron devra aussi composer avec la candidature de Jean-François Harel. « Je ne sais pas encore quel mouvement me soutiendra, au-delà de notre parti local Force d’union et d’espoir, mais je serai candidat à cette élection », indique l’ancienne tête de liste UDI au premier tour des municipales de 2014, parmi les quatre candidats à s’être alliés pour lancer l’Union citoyenne au second tour.

De son côté, Philippe Vidal, l’un des quatre autres fondateurs de la majorité plurielle villejuifoise, ex-PS aujourd’hui fervent soutien d’Emmanuel Macron, indique qu’il y aura également un candidat En marche, sans préciser si ce sera lui.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Législative 2017 en Val-de-Marne : les résultats détaillés du 2nd tour
51 commentaires pour A Villejuif, un dissident LR défie Audrey Gaudron aux législatives de 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *