En images | Accueil Val de Marne (94) Villeneuve-Saint-Georges | 17/06/2016
Réagir Par

A Villeneuve-Saint-Georges, les ex-habitants des caravanes tentent de garder le moral

A Villeneuve-Saint-Georges, les ex-habitants des caravanes tentent de garder le moral
Publicité

Au gymnase Guy Môquet de Valenton, encore une cinquantaine de personnes sont hébergées suite aux inondations à Villeneuve-Saint-Georges, principalement des anciens occupants de caravanes du quartier Blandin, dont beaucoup sont devenues inhabitables.

Les piles de vêtements ont diminué, tout comme le nombre de lits. La télévision est retransmise par vidéoprojecteur sur les murs du gymnase, pour le plus grand bonheur des footeux qui se rassemblent les soirs de match de l’Euro.

Pas facile de se réjouir mais on essaie de garder le sourire,  à l’image d’Aliona. «Je suis heureuse de ne pas être dans la rue, c’est déjà bien», témoigne la jeune femme. Cette résidente du chemin des pêcheurs a pourtant définitivement perdu son logis. «Ma caravane a été coupée en deux. Je ne peux plus y habiter avec mon concubin et mes filles. J’ai sauvé des sacs et des habits mais on a volé ma télé. Quand je suis allée faire le ménage, j’ai retrouvé une personne chez moi en train de servir», raconte-t-elle. A la table voisine, Daniela partage un café avec ses voisins de chambre, Ala et Emilien. «Au moins, on a fait des connaissances ici», positivent les occupants

gymnase valenton habitants inondations (3)

Daniela, Emilien et Ala au gymnase Guy Môquet à Valenton

 

 

D’autres s’apprêtent enfin à quitter le gymnase. Un F4 se libère pour Guy et Lusengé, parents de deux petites filles. Après la visite, la jeune mère partage ses bonnes impressions sur l’appartement. «Il est grand et propre !» Seul problème, le loyer est cher,  et ils n’auront la clef qu’à la fin du mois. «Nous allons aller dans un logement passerelle pendant quinze jours à Villeneuve-le-Roi, puis nous nous installerons à Villeneuve Saint-Georges. Les dames du Secours Catholique nous ont beaucoup aidés dans notre démarche. Elles ont accéléré les choses. Je les en remercie», témoigne Guy, qui a pris un congé pour pouvoir s’occuper de ses filles. 

«Plusieurs familles ont déjà été relogées mais il en reste encore. On est censé rendre le gymnase aux écoles mercredi prochain. En attendant, on continue d’agir tous les jours», indique  Métin Yavuz, conseiller départemental. La municipalité assure les repas et l’entretien du bâtiment, et a mis à disposition des permanences pour accompagner les sinistrés dans leurs démarches.

Pour accélérer le relogement de ceux qui n’ont plus rien, la maire de Villeneuve-Saint-Georges, Sylvie Altman,  a interpellé l’Etat cette semaine pour lui demander d’intervenir.

Dans le quartier Blandin, les caravanes déchiquetées abritent encore des bouquins et des sommiers mais sont désormais inhabitables. Restent malgré tout quelques épargnées.

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (25) - Copie

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (23) - Copie

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (24) - Copie

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (16) - Copie

 

Les habitants des pavillons en dur, eux,  en sont au grand nettoyage. Des montagnes de déchets s’amoncellent le long des trottoirs. Canapés, chaises, téléviseurs, bagages, tapis, vêtements et matelas s’amoncellent. Certaines maisons sont aussi devenues inhabitables, leurs tuiles emportées par les flots.

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (18) - Copie

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (21) - Copie

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (22) - Copiequartier blandin sinistre villeneuve saint georges (11)

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (9)

quartier blandin sinistre villeneuve saint georges (2)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Crue de la Seine, , , ,
2 commentaires pour A Villeneuve-Saint-Georges, les ex-habitants des caravanes tentent de garder le moral
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi