Education | Fresnes | 05/02/2016
Réagir Par

Année de la Marseillaise : les élèves de Fresnes ont « bluffé » la ministre

« Je les ai trouvés très éveillés pour des enfants de CE2, éclairés et intelligents, cette classe m’a bluffée et confortée. C’est très important ces moments de débat pour les enfants, et cela prouve que l’on peut confronter les opinions de manière pacifique« , s’est réjouie Najat Vallaud-Belkacem, en visite à l’école Pasteur ce jeudi 4 février en début de matinée, pour échanger avec les élèves à l’occasion du lancement de l’année de La Marseillaise.

« Avez-vous une chorale ? » demande avec curiosité la ministre de l’Education nationale aux enseignants. « Oui, nous en avons trois« , se réjouit le directeur, Valérian Florentin. « Parce qu’il va falloir les booster!  Les lauréats du concours l’Ecole en choeur chanteront le 14 juillet avec le président de la République. Il faut qu’ils fassent leurs gammes ! » encourage la ministre.

Organisée durant l’heure d’enseignement moral et civique, la rencontre a été l’occasion de raconter ce qui se passe dans cette discipline.  « On parle de toutes les matières, parce que la France, c’est toutes les matières, c’est l’histoire, c’est le Français… c’est la connaissance de soi et des autres« , explique une élève. Débats, expositions, projections, réalisation d’une fresque sur le thème de la liberté (voir photo de une), et même échanges sur twitter, tous les moyens sont bons pour aborder cette matière.

Pendant ce temps, les parents d’élèves de l’école faisaient signer une pétition pour protester contre le non remplacement des enseignants absents.

liberté marseillaise education fresnes ministre ecole (3)

 

 

 

Cet article est publié dans , avec comme tags Ecole, Fresnes, Najat Vallaud Belkacem
2 commentaires pour Année de la Marseillaise : les élèves de Fresnes ont « bluffé » la ministre
  • « cela prouve que l’on peut confronter les opinions de manière pacifique ». Très beau commentaire de la part d’une ministre qui refuse de recevoir les syndicats des enseignants et d’écouter le mécontentement des professeurs au sujet de la réforme. La démocratie semble lui être une notion assez étrangère.
    Championne en communication mais stupidement incompétente en enseignement. Combien de temps pourra-t-elle encore faire illusion?

  • Madame la Ministre préfère faire de la communication à Fresnes plutôt que d’écouter le mécontentement des enseignants concernant la réforme.
    C’est effectivement plus facile ainsi de cacher son incompétence et son autoritarisme.
    Ou comment cacher la misère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *