Insolite | Bry-sur-Marne | 21/09/2016
Réagir Par

XD Productions transforme les acteurs en personnages virtuels… réels

Publicité

100 caméras 4 K pour filmer une même scène. Dans les Studios de Bry-sur-Marne, Jacques Peyrache, président de XD Productions, s’apprête à réaliser un film 100% immersif.

Le principe : les acteurs seront filmés sous toutes les coutures par les 100 caméras à ultra haute résolution positionnées partout dans le studio. Les images seront ensuite traitées par ordinateur pour recréer fictivement les acteurs à s’y méprendre. De quoi permettre ensuite de les démultiplier à volonté, les propulser en deux clics d’un univers à l’autre… Et aussi d’observer une même scène depuis plusieurs endroits.

«Notre premier film, que nous réalisons avec Microsoft et avec un partenaire turc, s’appellera le Fakir, et dedans, il y a une bataille d’éléphants pour laquelle nous allons faire venir quelques vrais animaux qui seront ensuite démultipliés sur l’écran», explique Jacques Peyrache.  Passionné d’image numérique 2D puis 3D depuis les années 1980, le président d’XD Productions est passé par le pôle recherche de TF1 avant de fonder Pixibox puis de rejoindre Medialab pour faire de la 3D animée en temps réel. C’est à lui que l’on doit notamment le personnage de Donkey Kong sur France2 ou de Bill du Big deal… Depuis 1998, c’est sur la reconstruction dense d’acteurs réels et la capture de mouvements live one line qu’il travaille avec sa société XD Productions.

XD Production Studios de Bry

 

 

«Nous travaillons aussi au lifting virtuel des frères Bogdanov», sourit-il. Des retrouvailles car, en 2002, XD Production avait réalisé les répliques virtuelles des deux jumeaux pour qu’ils présentent l’émission Rayons X sur France 2 (à l’époque un clin d’œil à l’émission Temps X qui les avait fait connaître dans les années 1980). «Au-delà, les applications de cette technologie sont nombreuses. Cela permet par exemple de voir les scènes d’un film depuis un autre angle, ou bien un match de foot, mais il faut alors 500 caméras.»

Autre techno, autre décor. Dans la pièce qui jouxte le studio à fond vert, pas de décors ni accessoires mais une allée complète d’étagères prête à empiler les 50 serveurs fraîchement livrés qui géreront les 1500 téraoctets de données générées par les caméras… Un investissement de 21 millions d’euros,  «20 millions € dans la recherche et 1 million € dans le matériel», détaille Jacques Peyrache, qui a déménagé au printemps de ses studios d’Issy-les-Moulineaux pour s’installer à Bry.

Jacques Peyrache XD Production 2

A lire aussi : 

Les Studios de Bry voient la vie en rose

Du cinéma à la médecine, le maire de Bry parie sur sa filière image

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Bry-sur-Marne, Cinéma, Numérique, Studios de Bry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi