Entreprises | | 26/10/2016
Réagir Par

Boissy-saint-Léger s’organise pour sauver sa Poste de centre-ville

Boissy-saint-Léger s’organise pour sauver sa Poste de centre-ville

Alors que l’éventualité de  la fermeture de l’agence postale de la rue de Paris commençait à faire polémique à Boissy-Saint-Léger, la réunion organisée par la municipalité le 20 octobre dernier et qui a rassemblé une soixantaine de personnes a mis tout le monde au diapason… et en ordre de bataille.

Au programme : la formulation d’un voeu qui sera mis au vote du Conseil municipal du 25 novembre et fera l’objet auparavant d’une pétition auprès des habitants, pour être ensuite envoyé au directeur départemental de La Poste.  “Qu’il s’agisse du service universel de la distribution du courrier, de l’accessibilité bancaire, de la présence postale sur l’ensemble du territoire, ces missions de La Poste sont fondamentales dans un contexte d’explosion de la pauvreté, de besoins de proximité et de qualité de service pour tous : habitants, comme acteurs économiques”, défend le voeu.

Manif ce vendredi 28 octobre

En attendant, la ville organise une manifestation pour “exiger le maintien de l’ensemble des activités du bureau sans restriction de son amplitude d’ouverture et pour l’ensemble des services” ce vendredi 28 octobre à 17 heures devant La Poste. Et la ville de prévenir qu’elle n’exclut pas de réfléchir à de nouvelles actions susceptibles de se faire entendre… De leur côté, les groupes politiques qui avaient commencé à mobiliser sur le sujet se joignent également au mouvement. “Nous savons parfaitement que la politique de la Poste a réglé depuis longtemps le sort du bureau de la rue de Paris. Au niveau national, elle est passée de 9282 bureaux de Poste fin 2015 à 7829 fin 2016. Un rapport de la Cour des Comptes établit que seuls 3000 bureaux de Poste seraient ‘rentables‘”, s’inquiètent le PCF local, Boissy Avenir et le POID local dans un communiqué commun.

Mi-octobre, le député de circonscription, Roger-Gérard Schwartzenberg (PRG), avait écrit au ministre de l’Industrie Christophe Sirugue pour l’alerter sur la situation. Voir le courrier. Le conseiller régional Didier Gonazales, maire LR de Villeneuve-le-Roi, a également adressé un courrier au ministre de l’Economie, Michel Sapin, pour lui demander de préserver ce bureau de poste. Voir le courrier.

Télécharger le voeu qui sera voté lors du Conseil municipal.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Boissy-saint-Léger s’organise pour sauver sa Poste de centre-ville
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi