Publicité
Publicité: Forum Export 94
Transports | Villeneuve-Saint-Georges | 22/09/2016
Réagir Par

Câble A – Téléval: c’est parti pour la concertation

Câble A – Téléval: c’est parti pour la concertation © DFA-Ingerop-ERIC STIF
Publicité

Câble A et 2021. Le premier téléphérique du Val-de-Marne et d'Ile-de-France a désormais un nom officiel et une date. Ce nouveau mode de transport, imaginé dès 2008 par le département sous le nom Téléval, reliera Créteil Pointe du lac (ligne 8) à Villeneuve-Saint-Georges Bois Matar via Limeil-Brévannes et Valenton.

Une liaison de 4,5 km qui sera effectuée en 17 minutes en s’arrêtant dans  5 stations. Une concertation publique sur le projet démarre ce lundi 26 septembre au 28 octobre.

Câble A : le premier d’une série

Après s’être d’abord attiré les sourires, le concept, pensé pour surmonter les obstacles des routes N 6, N 406, D 60, des voies ferrées, ainsi que du dénivelé entre Créteil et les villes du plateau, a fait des émules, regardé de près par d’autres communes, et ce premier téléphérique urbain d’Ile-de-France sera sans doute le premier d’une série. « Ce transport par câble constituant un mode à part entière, le Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France qui investit dans les infrastructures de transports publics de la région) a décidé d’appeler tous les transports de ce type «Câble» (un mot simple et évocateur) en lui associant une lettre, ici «A» puisqu’il s’agit de la toute première ligne du genre en Île-de-France. Cette dénomination permettra d’intégrer facilement d’éventuelles autres lignes de télécabines (câble B, câble C, etc.) dans le futur réseau de transport« , motive le Stif. D’ores et déjà, d’autres projets sont à l’étude, à la base aérienne de Brétigny, au Plateau de Saclay, aux Mureaux, à Bagnolet, à La Défense, dans Paris même au niveau de la gare de Lyon et gare d’Austerlitz, pour s’affranchir des dénivelés, cours d’eau, routes… Ce lundi 26 septembre, c’est même une délégation d’élus de l’Ile de la Réunion qui sera dans le Val-de-Marne pour une visite d’étude, tout comme les élus val-de-marnais avaient été observer le téléphérique italien (en service) de Bolzano en 2012.

cartographie_des_projets_de_cable_en_idf_20160622-1024x724

Concertation publique du 26 septembre au 28 octobre

C’est aussi ce lundi 26 septembre que démarre la concertation publique sur le projet, étape préalable pour le finaliser avant l’enquête publique (prévue en 2018) au terme de laquelle pourra être donné le feu vert définitif. Dès 2013, une première concertation avait été organisée par le département pour évaluer l’intérêt des habitants et motiver le Stif. « Cette consultation avait suscité une forte adhésion des participants« , insiste Pierre Garzon, vice-président du Conseil départemental en charge des transports. De quoi convaincre le Stif de l’intégrer dans la pile des projets. Entre la trêve décisionnelle des élections régionales et la conciliation avec d’autres projets urbains, en l’occurrence le développement d’un centre de formation de pompiers à Valenton, le dossier a certes dû patienter mais semble désormais sur de bons câbles. Du 26 septembre au 28 octobre, les habitants pourront donner leur avis sur Internet ou dans les mairies concernées, et plusieurs réunions publiques et rencontres de quartier sont prévues.

120 millions d’euros

Piloté par le Stif, le projet estimé à 120 millions d’euros sera cofinancé par le Conseil régional,  le Conseil départemental et l’Etat. Objectif : une mise en service en 2021, soit un an avant celle de la ligne 15 Sud en Val-de-Marne. « C’est un motif de satisfaction de voir ce projet être enfin mis en oeuvre mais je resterai très attentif au calendrier. Il n’est pas question de prendre du temps alors que les habitants rappellent régulièrement leur forte attente », prévient Pierre Garzon.

Le tracé

Le tracé s’étendra sur 4,5 km et prévoit 5 stations Créteil Pointe du lac, Temps durables, Emile Zola, Emile Combes et Bois Matar à Villeneuev-Saint-Georges. Environ 30 pylônes seront installés, espacés de 150 mètres environ et feront 25 à 40 mètres de hauteur.

Des cabines de 10 personnes

Les cabines pourront accueillir 10 personnes grâce à deux rangées de 5 sièges face à face. Elles seront accessibles aux fauteuils roulants, poussettes et vélos en relevant les banquettes.

Concertation publique mode d’emploi

Le projet fait l’objet d’une présentation complète en ligne sur le site : http://cable-a-televal.fr/
Il sera possible d’y déposer des contributions à partir du lundi 26 septembre.
Deux réunions publiques sont programmées :
. Jeudi 13 octobre à 19 h à Limeil-Brévannes, salle de la Boîte à clous, 3 rue Emile-Zola
. Jeudi 20 octobre à 19 h à Villeneuve-Saint-Georges, collège Pierre Brossolette, 38 avenue du président John-Fitzgerald-Kennedy.
Des rencontres sont également prévues sur le terrain :
.jeudi 29 septembre de 17 h à 19 h 30 à Créteil Pointe du Lac.
.mardi 4 octobre de 16 h 30 à 19 h à Villeneuve-Saint-Georges, en pied d’immeuble du quartier Bois Matar.
.jeudi 6 octobre de 16 h 30 à 19 h à Limeil-Brévannes, en pied d’immeuble du quartier Temps Durable.
.dimanche 9 octobre de 10 h à 12 h 30 au marché de Valenton.
.mardi 11 octobre de 16 h 30 à 19 h à Limeil-Brévannes, en pied d’immeuble du quartier Emile Zola.

Voir tous les articles déjà parus sur le projet Téléval Câble A

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

24 commentaires pour Câble A – Téléval: c’est parti pour la concertation
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi