Publicité
Publicité : Ordival 94
Education | Val de Marne | 14/01/2016
Réagir Par

Carte scolaire et réforme du collège : les deux priorités de la nouvelle Dasen du Val-de-Marne

Carte scolaire et réforme du collège : les deux priorités de la nouvelle Dasen du Val-de-Marne
Publicité

Nommée IA-DASEN (inspectrice d’académie directrice académique des services de l’Education nationale) le 31 décembre,  Guylène Mouquet-Burtin a présenté ses priorités lors d’un point presse ce mardi 13 janvier. 

Arrivée de l’Académie de la Marne où elle occupait la même fonction (voir sa bio), la nouvelle Dasen, en charge les services de l’Education nationale dans le 1er degré (école primaire) a beaucoup insisté sur son souhait de travailler avec les collectivités territoriales, décidée à rencontrer les 47 maires du département sur place, mais aussi avec toutes les associations partenaires de l’école comme les parents d’élèves et autres associations qui interviennent auprès des élèves.

Expliquer la mutation de l’école

Objectif : expliquer l’évolution du système, les réformes, et les adapter au terrain. « Nous avons un tout cohérent qu’il faut expliquer dans la mutation de l’école », motive la Dasen.

Remplacements, ex-éducation prioritaire, scolarisation des moins de 3 ans…

D’ores et déjà, la directrice académique a indiqué avoir entamé les dialogues de gestion sur la carte scolaire. Un dossier toujours complexe puisqu’il s’agit de déterminer les ouvertures et fermetures de classes ainsi que les postes d’enseignants affectés aux établissements pour la rentrée suivante. Sur ce sujet, la nouvelle Dasen a souligné la nécessité de « porter une attention particulière » sur les écoles qui ne relèvent plus de l’éducation prioritaire mais accueillent toujours des populations fragiles. Quelle attention particulière ? « En adaptant le taux d’encadrement« , précise Guylène Mouquet-Bertin, afin de « rééquilibrer les moyens en fonction des territoires et de la difficulté sociale des familles et des élèves.« 

Autre dossier sensible : les remplacements, parmi les priorités des parents d’élèves. (Lire à ce sujet l’interview des fédérations de parents d’élèves à la rentrée). Un sujet sur lequel la directrice s’est engagée à se pencher de très près. De même que la scolarisation des élèves de moins de trois ans. « Nous allons essayer de la renforcer, notamment en Education prioritaire« , a indiqué la directrice.

Motiver les personnels

Alors que les enseignants qui se retrouvent dans l’Académie de Créteil ne le sont pas forcément par choix, la nouvelle directrice s’est au contraire déclarée ravie. « J’aime me confronter aux nouveaux défis et et la stabilité du personnel fait partie des challenges. Je souhaite leur donner envie de rester en valorisant leur travail, en faisant connaître notamment les projets pédagogiques innovants mis en place dans les écoles, pour les reproduire.

Limeil-Brévannes

Concernant la situation de Limeil-Brévannes, qui a déjà ouvert 10 classes à la rentrée, nombre record dans le département (voir article) et devrait encore en ouvrir de nouvelles à la rentrée, la directrice académique a indiqué qu’elle se rendrait rapidement sur les lieux pour rencontrer la maire. En 5 ans, Limeil est la ville dont la population a le plus progressé sur l’ensemble de la métropole du Grand Paris (voir article).

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi