Education | Accueil Val de Marne (94) Champigny-sur-Marne | 18/02/2016
Réagir Par

Champigny-sur-Marne : grosse colère contre les fermetures de classe à Anatole France

Champigny-sur-Marne : grosse colère contre les fermetures de classe à Anatole France

Alors que quatre classes pourraient être fermées au sein du groupe scolaire Anatole France de Champigny-sur-Marne à la rentrée de septembre 2016, les parents occupent l’établissement depuis ce mercredi pour protester

Composé de quatre écoles, deux maternelles et deux primaires, le groupe, situé au Bois l’Abbé, en Rep + (quartier très prioritaire) perdrait une classe par école.  Au total, Champigny perdrait 10 classes pour 4 ouvertures. Selon la ville, qui a écrit à la Direction départementale de l’Education nationale, les projections du nombre d’élèves à la rentrée ne correspondrait pas à la réalité de ce qui a été évalué par les écoles.  240 enfants n’auraient ainsi pas été comptés, donnant lieu à un total de 8350 enfants au lieu de 8590, indique le courrier. En attendant le Comité technique de vendredi, où seront présentées les mesures de cartes scolaires définitives avant une validation définitive après les vacances, les parents ont pris les devants et occupent le groupe Anatole France depuis ce mercredi.

« Cette annonce est une catastrophe, on va leur retirer des moyens alors que les enseignants en ont plus besoin qu’ailleurs, c’est un très mauvais signal. Dans la classe du plus grand, ils sont 28 ! Plus le nombre d’élèves augmente, plus le nombre de classes diminue, c’est honteux« , dénonce Sandrine, mère de deux garçons au CP et CE1.  « C’est déjà difficile pour eux. Alors, se retrouver dans des classes à double niveau, c’est impossible !« , renchérit Angélique.  « Les enfants ne sont pas tous pareils… S’ils sont trop nombreux, certains ne s’exprimeront pas. C’est pour ça qu’on continuera à se mobiliser demain », pointe encore Fatoumata.

Même position du côté des enseignants. « Pour nous, enseignants, c’est inacceptable ! On veut voir nos élèves réussir ! Jamais je n’ai vu quatre classes fermer en même temps… Deux classes en maternelle et élémentaire, et quatre enseignants qui sautent« , regrette Brigit Cerveaux, enseignante en élémentaire et déléguée CGT Educ’action. Le groupe scolaire a déjà vu une classe en élémentaire et en maternelle fermer les années précédentes, entraînant la perte de décharge totale de classe de la direction dans l’une des maternelles.

groupe anatole france champigny

« En adoptant une politique pareille, l’avenir des enfants est en jeu. On ne peut pas qualifier les zones de REP+ (Réseau d’Education Prioritaire), et laisser pleurer enfants et enseignants sur leur sort, en coupant les moyens. Que l’Etat prenne toute sa part !« , interpelle de son côté Jean-Jacques Guignard, maire-adjoint PCF du quartier Bois l’Abbé et les Mordacs de Champigny. « Le quartier est en ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire), et construit toujours plus de logements… Actuellement, on a 10 fermetures  et 4 ouvertures sur l’ensemble de la ville pour seulement 16 élèves en moins« ,  note encore Marie Kennedy, conseillère départementale PCF, pour qui ces fermetures seraient « une véritable saignée ! » 

Alors que la pétition a déjà récolté plus de 200 signatures de soutien, une délégation sera reçue à l’Inspection Académique en fin d’après-midi ce jeudi. En attendant, l’occupation de l’établissement par les parents est reconduite ce matin. Les heures de classe n’en seront pas affectées.

A l’école Maurice Denis

Quant à l’école maternelle Maurice Denis, également en guerre contre sa fermeture pressentie, une délégation a été reçue ce mercredi. « Un adjoint de la Dasen nous a entendu, a noté les différences de chiffres entre ce qui lui a été transmis par la mairie et les inspectrices de circonscription et ceux que ses services ont retenu, soit une différence d’au moins 20 enfants fourchette basse, 40 fourchette haute! La décision sera prise vendredi à la suite du CTSD », relate un enseignant, délégué Sud Education.

A lire aussi :

Rentrée 2016 : ouvertures et fermetures de classe pressenties en Val-de-Marne

Touche pas à mon école Anatole France occupation carte scolaire champigny

groupe anatole francechampigny bois l'abbé

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Champigny-sur-Marne : grosse colère contre les fermetures de classe à Anatole France
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi