Logements | Val-de-Marne | 05/02/2016
Réagir Par

Christian Favier réclame 35% de logement social autour des futures gares

Christian Favier réclame 35% de logement social autour des futures gares

Dans son discours de voeux à la presse ce jeudi 4 février, le président-sénateur PCF du Conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier, a annoncé qu’il déposerait en 2016 « une proposition de loi

pour que les opérations immobilières, prévues dans un rayon de 400 mètres autour des gares du Grand Paris Express, intègrent au moins 35% de logements sociaux. »

Objectif : éviter que l’augmentation du foncier  liée la proximité d’une bonne connexion au réseau de transport n’entraîne le départ vers des quartiers plus enclavés ou la lointaine banlieue les ménages les moins favorisés.

Actuellement, la loi SRU oblige les communes à construire 25 % de logements sociaux mais ce taux diffère largement d’une ville à l’autre.

Concrètement, la création de logements aux abords des gares du Grand Paris a été contractualisée dans le cadre des CDT (Contrats de développement territorial) signés entre les collectivités locales et l’Etat pour engager les villes à construire en contrepartie de l’accueil des gares.

A lire aussi : 
Taux de logements sociaux dans le Val-de-Marne ville par ville
Villes en constat de carence de logement social, qu’est-ce que ça change?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags CDT, ,
9 commentaires pour Christian Favier réclame 35% de logement social autour des futures gares
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi