Education | | 21/12/2016
Réagir Par

Classes transplantées supprimées à Chennevières, les parents ont manifesté au Conseil municipal

Classes transplantées supprimées à Chennevières, les parents ont manifesté au Conseil municipal

Une dizaine de parents d’élèves de Chennevières se sont rendus au Conseil municipal de Chennevières-sur-Marne, qui votait son budget 2017 ce lundi 19 décembre, pour protester contre l’annulation de toutes les classes transplantées en 2017,  distribuant des tracts cosignés par les parents élus de toutes les écoles de la ville, à l’entrée de la séance.

“Deux élues d’opposition, Carine Borduy et Claire Lemeunier, ont demandé maire de laisser parler un parent élu mais nous avons eu une fin de non recevoir et nous avons donc quitté la salle. Nous regrettons de n’avoir pu nous exprimer et sommes attristés par cette décision qui est incomprise des familles et des parents. C’est un arrêt brutal, qui n’a pas donné lieu à explications ni auprès des parents ni auprès des enseignants, alors que les classes transplantées existent dans toutes les communes et participent au vivre ensemble”, témoigne une mère d’élève.

L’an dernier, 5 classes transplantées sur 10 ont été annulées car dès qu’il manque deux élèves d’une classe, il y a obligation d’annuler le voyage”, rappelle-t-on au cabinet du maire. Cela coûte 2000 euros par enfant et représente 1,5 point de fiscalité. En outre,  l’inspectrice d’académie n’est pas favorable aux classes transplantées pour des raisons d’équité entre les enfants et de sécurité.”

A lire aussi :

A Chennevières-sur-Marne, l’annulation des classes transplantées fait polémique

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
6 commentaires pour Classes transplantées supprimées à Chennevières, les parents ont manifesté au Conseil municipal
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi