Politique locale | | 15/04/2016
Réagir Par

Crise ouverte au PS d’Arcueil suite à la nomination de Benoit Joseph au secrétariat national

Crise ouverte au PS d’Arcueil suite à la nomination de Benoit Joseph au secrétariat national

Au sein du PS d’Arcueil, l’ambiance est délétère depuis plusieurs années et le conflit ouvert entre le secrétaire de section, Benoit Joseph-Onambele, et les membres PS du Conseil municipal.

En 2014, le psychodrame avait été à son comble et la menace d’une candidature dissidente du secrétaire de section, contre l’alliance autour du maire EELV Daniel Breuiller avait plané durant plusieurs semaines. Depuis, l’atmosphère ne s’est pas améliorée. Les candidats aux départementales et régionales 2015 se sont plaints de l’absence d’organisation de campagne par la section locale tandis que le groupe des élus PS d’Arcueil  faisait remonter des dysfonctionnements dans l’organisation de la section et que plusieurs s’interrogeaient sur l’engagement effectif d’un certain nombre d’adhérents, surtout visibles au moment de l’élection du bureau. Voir précédent article à l’automne 2015. Fin 2014, une main courante a même été déposée par l’un des élus PS d’Arcueil  contre un autre militant de la section, pour menaces verbales violentes.

Ce samedi 9 avril,  la nomination de Benoit Joseph-Onambele au Secrétariat national du PS par Jean-Christophe Cambadelis a mis le feu aux poudres. “Depuis plusieurs années, nous faisons part des nombreux dysfonctionnements statutaires, politiques et éthiques qui entachent la vie des socialistes d’Arcueil. La section n’est guère réunie, invitée à débattre, informée de la vie du parti, des événements fédéraux, régionaux ou nationaux, la formation est inexistante. Les votes internes sont contestés, la gestion de la trésorerie et des cotisations est opaque. Il n’y a pas d’actions militantes, les adhérents ne sont pas invités à participer à la vie locale, aux campagnes électorales, à la tenue des bureaux de vote. Le tout se déroule dans un climat délétère, où menaces, tentatives d’intimidation, remarques sexistes et violences verbales sont monnaie courante. Pour tout cela, nous détenons un dossier complet de saisine de la commission des conflits. Nous avions été invitées à garder sous embargo ces éléments pour ne pas nuire aux échéances électorales, départementales puis régionales, ni à la fédération du Val-de-Marne. (…) Nous avons appris la nomination, lors du Conseil national de samedi 9 avril, du secrétaire de section d’Arcueil, responsable de cette situation, comme secrétaire national. Au regard des éléments dont nous vous faisons part, cette nomination apparait imméritée et illégitime. C’est pourquoi, si Benoit-Joseph Onambele exerce encore des responsabilités au sein de notre parti à l’issue du prochain bureau national, nous en prendrons acte et en tirerons, en responsabilité, toutes les conséquences“, ont immédiatement réagi les élus PS d’Arcueil,  dans un courrier adressé à Jean-Christophe Cambadélis ainsi qu’ au Premier fédéral Val-de-Marne, Jonathan Kienzlen, et aux élus PS de la circonscription.

elus ps arcueil

4 élus PS d’Arcueil (Sophie Lericq, Constance Blanchard, Ludovic Sot et Juliette Mant) Il manque sur la photo le 5e élu, Philippe Mauguin.

“Actuellement nous ne sommes pas en campagne électorale, c’est donc le bon moment pour résoudre les problèmes relatifs à cette section. Nous souhaitons qu’elle soit mise sous tutelle”, motive Sophie Lericq.

“Je suis totalement abasourdi par cette réaction, ces allégations sont fausses”, réagit de son côté Benoit Jospeh-Onambele. C’est la première fois qu’un membre du PS d’Arcueil est promu au secrétaire national. François Hollande va s’adresser aux Français ce soir (l’interview a été faite jeudi 14 avril après-midi) et Jean-François Cambadelis vient de lancer la Belle alliance populaire, et pendant ce temps là, il y a deux militantes qui ne pensent qu’à leurs petites histoires personnelles. Je souhaite parler du fond et ne veux pas polémiquer“, poursuit le nouveau secrétaire national aux relations Nord-Sud. Et d’annoncer un prochain rendez-vous local : le lancement de la Belle alliance populaire à Arcueil.

La nomination de Benoit Joseph est la décision de Premier secrétaire national et je la respecte”, insiste pour sa part Jonathan Kienzlen, premier fédéral du PS Val-de-Marne, tout en indiquant regretter profondément la situation conflictuelle qui perdure à Arcueil. La situation va désormais être étudiée par la Conseil fédéral départemental avec sans doute la nomination d’un rapporteur qui devra l’analyser durant le mois de mai pour statuer ou renvoyer devant la commission nationale des conflits avant l’été.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , Jonathan Kienzlen, , Sophie Lericq
5 commentaires pour Crise ouverte au PS d’Arcueil suite à la nomination de Benoit Joseph au secrétariat national
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi